Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
BusinessChiffres ClesData RoomEtudesMediaTech

App économie: 10 tendances pour 2018

2018 marquera le dixième anniversaire de l’App Store et de Google Play. Les applications mobiles ont transformé notre quotidien, et à en croire les derniers chiffres d’App Annie, elles ont de beaux jours devant elles. Au troisième trimestre 2017, leur chiffre d’affaires s’élevait à 17 milliards de dollars. En même temps que leurs revenus grossissent, leur nombre ne cesse d’augmenter. Sur le mois d’octobre, Google Play enregistre 150 000 applications supplémentaires et 50 000 pour l’Apple Store.

Dans le secteur des applications mobiles, de nouvelles tendances émergent, selon le spécialiste des analytics pour apps mobiles. Voici donc les 10 informations à connaître pour 2018:

1/ Plus de 100 milliards de dollars dépensés sur les app stores

Pour l’année 2018, App Annie prévoit une augmentation de 30% des dépenses consommateurs dans le monde. Au total, ce montant devrait s’élever à 100 milliards de dollars. Même si le secteur du jeu demeure l’acteur majeur du marché avec le plus gros chiffre d’affaires, la croissance sera à chercher du côté des autres catégories.

2/ La Chine, l’Inde et le Brésil tirent la croissance

La Chine tirera le marché mondial des app avec un taux de croissance supérieur à celui de tous les autres pays. L’empire du Milieu est d’ailleurs le pays qui enregistre les plus grosses dépenses consommateurs sur l’App Store d’iOS. En Inde et au Brésil, le temps passé sur les applications Android est en train d’exploser: 50% pour le premier et 30% pour le second par rapport à l’an passé.

3/ La curation favorise les applications de divertissement

Fin octobre, Google Play enregistrait plus de 3,5 millions d’applications, tandis que l’App Store en recensait 2 millions. Pour permettre aux utilisateurs de découvrir de nouvelles applications dans la masse disponible, Google et Apple ont recours à la curation. Cette méthode continuera en 2018. Elle facilitera la découverte d’applications de divertissements contrairement aux outils de «première nécessité» (livraison de repas par exemple) qui s’appuieront sur le bouche-à-oreille.

4/ La réalité augmentée suscite l’intérêt des développeurs et des consommateurs

Si Pokemon Go et Snapchat ont initié les premiers usages en réalité augmentée (RA) sur mobile, App Annie parie sur l’essor des applications RA pour l’année 2018, grâce aux progrès technologiques et au lancement d’initiatives majeures à prévoir du côté des géants de la Tech – comme Facebook, Google, Apple pendant leurs conférences développeurs, ou de Tencent, Alibaba ou Baidu pour l’Asie. On constate d’ailleurs un regain d’intérêt pour ces produits, avec un nombre de recherches et téléchargements d’application RA en forte hausse aux Etats-Unis depuis septembre 2017.

5/ Le marché du streaming vidéo se fragmente

Le smartphone a bouleversé nos usages, parmi lequel celui de la consommation vidéo. Le streaming vidéo et la vidéo à la demande restent très appréciés des utilisateurs. App Annie prévoit une forte hausse des dépenses consommateurs dans ce secteur. Par exemple, en un an (chiffres arrêtés au 31 octobre 2017), iOS enregistre une hausse de 85% des dépenses sur ce segment, tandis que Google Play annonce une croissance de 70%. En termes d’applications, les utilisateurs sont de moins en moins exclusifs : ainsi, la part des utilisateurs de streaming aux États-Unis (ceux qui ont au moins une app de streaming installée) ayant installé sur leur iPhone au moins quatre des apps de streaming les plus populaires a augmenté de 30 % en l’espace d’un an. Les acteurs comme Netflix, Snap ou Disney comptent ainsi intensifier leur présence sur mobile, un marché dont le chiffre d’affaires et l’engagement continueront de croître, en attendant une probable consolidation.

6/ Les apps mobiles s’imposent dans le parcours client

Cette année, 90% des ventes lors du Single Day se sont réalisées via un téléphone ou une tablette. Pour l’année 2018, App Annie estime que les applications mobiles s’intègrent de plus en plus dans le parcours client : d’abord pour s’informer, ensuite comme un canal de vente à part entière. L’étude prend l’exemple de la Chine où les consommateurs commandent sur mobile et retirent leurs marchandises en boutiques.

7/ Les apps food se développent

En 2018, les agrégateurs de restaurants continuent de développer le mobile, tandis que la livraison à domicile s’attaque aux marchés premium. App Annie prévoit que les grands groupes (comme Grubhub, Just Eat, Yogiyo) continueront de cibler les marchés où l’offre est rare et convertiront les amateurs de restauration rapide à l’utilisation des applis. Dans le même temps, les services de livraison, comme UberEATS ou Deliveroo, gagneront des parts sur les marchés premium où les consommateurs sont plus enclins à payer plus pour des expériences de qualité et l’accès à des restaurants hauts de gamme, plus onéreux et ne possédant pas leur propre service de livraison. Davantage de restaurants à service rapide seront susceptibles de contrer la concurrence grandissante en s’associant à des applications proposant des services de livraison (partenariat McDonald’s et UberEATS). À l’instar de l’industrie du streaming vidéo, ce marché devrait se consolider dans les années à venir.

8/ Les assistants vocaux bénéficient des nouveautés et des effets de saison

Le secteur des assistants vocaux va conquérir de nouveaux consommateurs avec l’arrivée notamment du Google Home Mini ou des produits Alibaba et Baidu. C’est aussi un marché sensible aux effets saisonniers : par exemple, les téléchargements d’Alexa (Amazon) ont décollé en octobre 2016 au moment de la sortie d’Echo Dot, avec un regain d’intérêt au moment du Prime Day et des fêtes de fin d’année.

9/ La nouvelle directive européenne favorisera l’émergence de nouveaux services financiers sur app

Les applications de finances pourraient être bouleversées par une nouvelle directive européenne, la PSD2. Cette dernière autorisera de nouveaux acteurs à proposer des offres financières sécurisées.

10/ Le paiement peer-to-peer développe de nouveaux services

Pour finir, toujours dans le secteur des FinTech, les outils de paiements entre particuliers pourraient développer de nouvelles fonctionnalités pour fidéliser leurs clients et venir concurrencer les banques traditionnelles. Les réseaux sociaux pourraient eux-aussi soumettre un système de P2P à leurs utilisateurs comme le fait WeChat.

 

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This