AcquisitionActualitéBlockchain / CryptoFocusInvestissements

Après Korbit, NXMH met la main sur la plateforme de cryptomonnaies Bitstamp

Le marché des cryptomonnaies poursuit sa consolidation. La populaire plateforme luxembourgeoise d’échanges de cryptomonnaies, Bitstamp, a ainsi confirmé son rachat par NXMH, une société d’investissement basée en Belgique et détenue par NXC, la société mère de Nexon, le géant sud-coréen des jeux vidéo. Les modalités financières n’ont pas été révélées, mais dans une interview accordée à Reuters, Nejc Kodrič le directeur général et fondateur de Bitstamp, déclare que l’entreprise était valorisée à 60 millions de dollars en 2016.

Fondée en 2011, Bitstamp fait partie des plus anciennes plateformes de transactions de cryptomonnaies et de celles qui semblent être assez solides pour traverser ses différentes phases. «Bitstamp est régulièrement approché par de potentiels acquéreurs. La raison pour laquelle nous avons finalement décidé de vendre l’entreprise est une combinaison de la qualité de l’acheteur, de celle de l’offre et du fait que le secteur est à un stade où la consolidation a du sens», a expliqué Nejc Kodrič.

100 millions de dollars par jour

Bitstamp générerait un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars par jour selon Reuters. Dans le cadre de son rachat, NXMH détient une participation de 80 % dans Bitstamp, qui continuera d’être dirigé par Nejc Kodrič qui conserve 10% de la société. Il ne s’agit pas de la première acquisition dans le domaine pour le groupe, qui avait déjà mis la main l’année dernière sur 65% de la plateforme d’échanges sud-coréenne Korbit pour plus de 79 millions de dollars via NXC. Les deux plateformes devraient continuer à fonctionner de manière indépendante.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Après Korbit, NXMH met la main sur la plateforme de cryptomonnaies Bitstamp
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer