ActualitéBusinessEuropeStartupTransport

Après les autocars, FlixBus lance ses lignes ferroviaires

FlixBus poursuit son expansion, et celle-ci n’est pas seulement géographique. En effet, le leader européen du car longue-distance s’apprête à lancer FlixTrain, son service ferroviaire. La compagnie allemande lancera ses premiers trains de couleur vert citron sur les rails allemands dès le 24 mars avec une liaison assurée entre Hambourg et Cologne via Düsseldorf, avant d’ouvrir une ligne entre Berlin et Stuttgart via Francfort à la mi-avril. Au total, 28 gares allemandes seront visitées avec la mise en service de ces deux lignes.

Pour casser les prix du marché ferroviaire outre-Rhin, FlixBus va proposer une offre attractive avec un prix de départ de 9,99 euros pour traverser l’Allemagne. Dans le cadre du lancement de FlixTrain, la compagnie allemande s’est associée à l’opérateur ferroviaire tchèque Leo Express et à l’Allemand BahnTouristikExpress. «Avec FlixTrain, nous appliquons la même recette que celle de FlixBus : une coopération avec un partenaire privée indépendant et expérimenté dans le ferroviaire permettant de combiner le meilleur des deux mondes, celui de la technologie et de l’industrie», explique André Schwämmlein, co-fondateur et CEO de FlixBus.

40 millions de passagers transportés en 2017

Pour se lancer dans le ferroviaire, FlixBus a testé depuis cet été la ligne Berlin-Stuttgart en s’appuyant sur les trains de la start-up berlinoise Locomore, sauvée par Leo Express après son redressement judiciaire. Désormais prêt à sauter le pas pour devenir pleinement opérationnel dans le ferroviaire, l’acteur européen de la mobilité longue-distance entend contester la domination de la Deutsche Bahn, l’entreprise ferroviaire publique allemande, qui conserve le quasi-monopole sur les grandes lignes malgré la libéralisation du marché ferroviaire en Allemagne il y a 24 ans.

Avec FlixTrain, FlixBus espère avoir le même succès qu’avec ses autocars grâce à un modèle économique qui lui a permis de s’étendre en Europe. Plutôt que de disposer de ses propres autocars, la compagnie allemande a construit un réseau européen à partir d’un modèle de partenariat. A travers l’Europe, le transporteur s’appuie sur des PME partenaires qui se chargent d’opérer les lignes de cars. En parallèle, FlixBus s’occupe de la création des lignes, du marketing et de la communication, ainsi que de la partie informatique et IT. Depuis sa création en 2013, la compagnie allemande a transporté plus de 100 millions de passagers en Europe, dont 40 millions en 2017. En France, FlixBus a transporté près de 9 millions de passagers depuis septembre 2015, dont 5,2 millions l’an passé. A ce jour, la société assure 250 000 liaisons quotidiennes vers plus de 1 400 destinations dans 26 pays européens. Après l’Europe, FlixBus veut partir à la conquête des États-Unis, ce qui s’est traduit par l’ouverture d’un bureau à Los Angeles.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This