EuropeLes levées de fondsMarketing & Communication

Augure lève 15 millions d’euros et va s’implanter à New-York cet été

LE CHIFFRE – 15 millions d’euros : soit la somme que vient de lever Augure auprès d’actionnaires historiques : Serena Capital, OTC Agregator, Ventech, Amundi Private Equity Funds, ainsi que deux nouveaux, Seventure et Bpifrance.

Augure avait déjà levé 8 millions d’euros en octobre 2008 pour s’étendre à l’international.

LE BUSINESS – La réputation en ligne des entreprises et institutions

Fondée en 2002 à Paris, cette société édite un logiciel de gestion de la réputation des entreprises et des institutions et cible les services communication. Elle lancé un service baptisé Augure Influencers en octobre 2013. Il s’agit d’un moteur de recherche spécialisé dans l’identification des personnalités influentes sur la toile.

LES OBJECTIFS – S’implanter les Etats-Unis, financer son programme de recherche et recruter

Grâce à ces 15 millions d’euros, Augure entend ouvrir un bureau à New-York à l’été 2015, recruter une vingtaine de personnes sous peu et consolider sa présence sur le territoire européen. Elle compte aussi poursuivre son investissement en matière d’innovation technologique en intensifiant son programme de recherche entamé depuis 2 ans avec l’INRIA.

La société compte une centaine de collaborateurs entre la France et l’Espagne et affiche un chiffre d’affaires annuel de 9 millions d’euros. Elle revendique parmi ses clients « 70% des entreprises du CAC40 et la moitié du marché des agences de communication en France ».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Augure lève 15 millions d’euros et va s’implanter à New-York cet été
Yandex s’effondre en Bourse
Ça souffle trop fort pour Dyson, qui abandonne son projet de voitures électriques
Publicis ne voit plus de croissance, plombé par ses activités traditionnelles et pas assez de numérique
La startup Transaction Connect lève 1,5 million d’euros pour mettre fin aux cartes de fidélité
Easy Live, startup spécialiste de la distribution de contenus vidéo, lève 2,1 millions d’euros
La startup derrière Tchap, le WhatsApp du gouvernement, lève 8,5 millions de dollars
Copy link