A la uneAsieEuropeFinTech

Bankin’ lève 8,4 millions d’euros pour devenir un coach financier

  • Bankin’ doit accélérer face à Linxo, autre agrégateur de comptes bancaires
  • L’application est connectée à 350 établissements bancaires, mais veut rester «indépendante»

Le montant

Bankin’ annonce une troisième levée de fonds de 8,4 millions d’euros réalisée auprès d’Omnes Capital (lead investor), CommerzVentures, Generation NewTech et de business angels. La société avait déjà levé 1,4 million d’euros en 2015 (400 000 euros puis 1 million d’euros auprès de Generation New Tech). Un dernier investissement de 7 millions d’euros en 2016 porte à 8,4 millions les montants totaux levés par la Fintech.

Lancée en 2011 pour gérer ses divers comptes bancaires depuis une application mobile, Bankin’ propose désormais le transfert d’argent par virements.

Le marché

Bankin’ permet notamment de visualiser sa situation financière et de faire des prévisions sur le solde restant à la fin du mois. Bankin’ veut évoluer vers «le coach personnel». Alors qu’elle revendique 1,5 million d’utilisateurs et 2 millions de comptes bancaires agrégés, la start-up veut aussi rester «indépendante des banques».

Face à elle, Bankin’ doit compter sur Linxo, un autre agrégateur dans lequel les banques Crédit Agricole et Arkéa ont investi 2 millions d’euros.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce financement, Bankin’ veut financer sa R&D autour de son application.

Bankin’ : les données clés

Fondateurs : Robin Dauzon, Joan Burkovic

Siège: Paris

Date de création: 2011

Effectifs: 30

Lire aussi: Service client: les banques ont encore une (légère) longueur d’avance sur les Fintech

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Il n’y a que moi qu’un iPhone 4 comme photo de couverture fait tilter ?

  2. Euh … en fait quand on lit l’article ils ont levé 7M€ pas 8,4m€ (ça c’est le total depuis le début … et en plus vous le dites juste en dessous !). @FrenchWeb : faudrait être plus précis (le chiffre réel des levées) et moins sensationnaliste (le + gros chiffre) pour avoir une vraie approche journalistique. Vous perdez en crédibilité avec des titres comme ça ….

Bankin’ lève 8,4 millions d’euros pour devenir un coach financier
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
FinTech : Revolut se renforce en pleine crise du coronavirus avec une extension de 80 millions de dollars de sa série D
Silver Lake rachète une majorité du capital de Meilleurtaux à Goldman Sachs
Cryptomonnaies: pourquoi Mastercard s’allie avec la néobanque britannique Wirex
Comment Ingenico a permis à Swedish Fit de faire du paiement en ligne un levier de croissance
Marseille: un data center inauguré dans une ancienne base allemande de sous-marins
Copy link