BusinessData Room

Bouygues Telecom, Orange et SFR créent Buyster, une solution de paiement internet fixe et mobile

Les trois opérateurs et Atos Origin créent une société commune afin de lancer une solution innovante de paiement adaptée aux nouveaux usages d’achat sur les mobiles et autres tablettes. Dans un contexte de forte croissance du e-commerce et du m-commerce, Buyster est présentée comme une solution innovante de paiement à distance, simple, rapide et sécurisée sur Internet fixe et mobile. Elle sera disponible en France mi 2011.

Ce nouveau service sera proposé par Bouygues Telecom, Orange et SFR à leurs clients mobiles, soit un potentiel de plus de 50 millions de consommateurs et sera commercialisé auprès des eCommerçants par la société Buyster en partenariat avec les principaux acteurs du marché comme Atos Worldline.

Eric Gontier, Directeur Général de Buyster : « Grâce à cette alliance, nous nous fixons l’ambition de devenir un acteur du paiement incontournable du eCommerce et le leader du mCommerce en France, marché à fort potentiel. D’ici à 5 ans, nous tablons en effet sur une part du mCommerce représentant 10 % du chiffre d’affaires du eCommerce pour un montant estimé à un peu plus de 6 milliards d’Euros.»

L’offre déjà séduit de grands noms de l’eCommerce comme Aquarelle, Brandalley, Darty et Rue du Commerce. Le service de paiement a vocation à être intégré en standard sur toutes les plateformes de paiement Internet du marché. Ses initiateurs précisent que Buyster pourra ainsi, dès le démarrage, être facilement mis en œuvre chez plus de 30 000 eCommerçants.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

7 thoughts on “Bouygues Telecom, Orange et SFR créent Buyster, une solution de paiement internet fixe et mobile”

  1. Bonne initiative sauf que ce qui me choque toujours dans ce genre de projet franco-français est l’absence de vision internationale.
    Paypal a encore de beaux jours devant lui.

  2. De deux choses l’une: soit cette nouvelle offre révolutionne l’achat en ligne, soit les tarifs sont compétitives. Sans l’un des deux, je ne vois pas trop comment cette nouvelle offre peut faire son trou dans un marché déjà saturé.

  3. Très bon challenge qui a le mérite de fédérer les opérateurs et donc de faciliter son positionnement vis-à-vis des utilisateurs et des commerçants.

    Au niveau de la souscription, celle-ci semble centralisée chez BUYSTER. C’est donc un gage de simplification et d’efficacité pour les Acheteurs et les Commerçants versus un parcours compliqué opérateur par opérateur.

    Point important :
    Côté Commerçants, il est important que BUYSTER offre la même souplesse de traitement que les classiques cartes de paiement ou bien PayPal.
    Les Commerçants (les plus gros) ont un besoin essentiel de manager le cycle de vie des transactions, c’est à dire d’effectuer en temps réel une demande d’auto (avec blocage des fonds) et d’ensuite via un second appel de pousser la transaction à l’encaissement (après validation de cmd ou avis de départ colis). Les Remboursements et Annulations doivent également impérativement êtres disponibles. Il faut en effet savoir que PayPal offre cette souplesse de traitement.

    Côté PAYBOX, nous ne voyons pas BUYSTER comme un concurrent, mais comme un nouveau moyen de paiement adopté par des milliers (millions) d’acheteurs que les Commerçant vont souhaiter satisfaire car ils en tirent aussi des bénéfices.

    Nous allons intégrer BUYSTER dans la plateforme PAYBOX et proposer à nos clients commerçants (Web & Mobile) d’accepter ce moyen de paiement comme nous le faisons déjà avec PayPal par exemple.

    Au delà des flux cartes, PAYBOX est également un « véritable hub technique » permettant simplement et efficacement à un commerçant de consolider plus de 20 moyens de paiement, mais également de gérer les opérations de caisse de façon unifiée (validation de débit, annulation, remboursement, rapprochement bancaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This