CrowdfundingEuropeMedia

Ce qu’on ne vous a pas dit: l’app de France Musique censurée par Apple, Parrot condamné aux États-Unis…

[tabs]

[tab title= »Unilend : 10 millions d’euros prêtés »]

unilend18 mois après son lancement, la plateforme de financement participatif Unilend revendique avoir franchi les 10 millions d’euros de prêts accordés aux TPE et PME ayant soumis leurs projets sur le site, auprès d’une communauté de 4 600 prêteurs actifs.

Unilend avait annoncé un partenariat en janvier avec Groupama Banque qui souhaitait prêter jusqu’à 100 millions d’euros dans les cinq prochaines années sur la plateforme.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »France Musique censurée par Apple »]

L’application de la radio France Musique a été retirée de l’App Store d’Apple, a rapporté les directeurs des nouveaux médias chez Radio France sur Twitter. En cause : une émission Dans l’air du soir consacrée à l’érotisme. L’émission était illustrée par le tableau Olympia, d’Edouard Manet.

Ce n’est pas la première fois que les éditeurs rencontrent des difficultés avec les grands groupes américains. Plusieurs médias avaient en effet fait face à des censures après avoir publié L’origine du monde de Gustave Courbet sur Facebook.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Le rachat de Relaxnews par le groupe Publicis est engagé »]

Le processus de cession de Relaxnews au groupe Publicis pour un montant d’environ 15 millions d’euros, soit 9,58 euros par action, a été engagé. Les accords définitifs doivent prendre fin au 31 mai prochain, a indiqué la société dans un communiqué. Frenchweb évoquait cette cession entamée début février dans Le Débrief.

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Parrot a perdu son procès face à Drone Technologies »]

parrot senseflyLe groupe français Parrot a été condamné par la Cour américaine à verser 7,8 millions de dollars de dommages et intérêts à la société américaine Drone Technologies Inc. Accusé de vol de brevet, le Français avait été poursuivi en justice dans sa gamme drones de loisir. La somme sera versée par la filiale américaine Parrot Inc., en deux temps; 3,8 millions puis 4 millions de dollars pour les dommages et  intérêts futurs.

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This