A la uneTech

CES de Las Vegas: 4 start-up des «wearables»

Les objets connectés à porter sont sous le feu des projecteurs à Las Vegas. Selon le directoire du CES (Consumer Electronics Show), 585 des 3000 entreprises présentes dans l’Eureka Park proposent des technologies « wearables ». Suivant cette tendance, nous avons choisi de vous faire découvrir quatre start-ups -deux américaines et deux françaises- qui présentent leurs objets connectés au CES, du 6 au 9 janvier.

Blue Jewelz
Le disque Blue Jewelz à insérer dans les bijoux

Fondée par Rona Bunn, la start-up fait ses premiers pas au Consumer Electronics Show de Las Vegas. « Nous sommes très excités à l’idée de rejoindre cette large communauté des wearables, et d’être à la pointe dans la catégorie émergente des bijoux intelligents », raconte la fondatrice. Basée à Upper Marlborro, dans le Maryland, l’équipe de Blue Jewelz compte désormais six personnes. Elle développe une gamme de bijoux connectés. Un petit disque inséré dans le collier est relié au smartphone de l’utilisateur afin de le prévenir de messages ou d’appels importants par une vibration discrète. Pour un prix allant de 70 à 300 dollars, les pendentifs peuvent également alerter l’usager s’il s’éloigne de son téléphone.

Neoh
Neoh, le casque de 3D Sound Labs

La start-up rennaise propose une technique d’écoute mobile en immersion. Fondée en janvier 2014, 3D Sound Labs a déjà déposé divers brevets, notamment dans l’amélioration de la performance de prothèse auditive. Lancée par Dimitri Singer, Xavier Bonjour et Renaud Séguier, la jeune entreprise est soutenue par l’incubateur Emergys et la BPI (Banque publique d’investissement de France). L’équipe compte présenter son tout nouvel objet connecté portable au CES: Neoh, un casque audio 3D intelligent. « Les contenus audio 3D sont disponibles, le mobile est massivement adopté, il ne manquait plus que Neoh. Cette technologie, élément essentiel de la réalité virtuelle, vient révolutionner l’expérience utilisateur », déclare Dimitri Singer.

SunFriend Corp., start-up américain,  propose aux utilisateurs un bracelet connecté prévenant les surexpositions au soleil. Lancé en 2013 par Karin Edgett et son mari Shahid Aslam, l’objet évalue les rayons ultraviolets en contact avec la peau, pour éviter à l’utilisateur un coup de soleil imminent. Basée dans le Maryland, aux Etats-Unis, SunFriend Corporation souhaite lutter contre le cancer de la peau.

La start-up lancée en décembre 2012 par Yohan Attal et Thibaud Dumas est parmi les 18 start-ups sélectionnées par Ubifrance pour participer au CES. MyBrain Tech permet aux utilisateurs de son casque une meilleur gestion du stress. « Nous avons adapté la technologie médicale de l’électro-encéphalographie dans un dispositif hardware et software, avec un casque et une application mobile associée », expliquait à FrenchWeb Thibaud Dumas. Pour plus d’informations, cliquez ici.

MyBrain Technologies - équipe
L’équipe de myBrainTech

Camille Adaoust

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Bonsoir et merci pour cet article sur notre casque audio Neoh de 3DSoundLabs !
    Je me permet de vous faire remarquer que nous venons de lancer notre campagne Kickstarter (03/02/15). Je vous invite à venir nous soutenir et à obtenir votre casque au prix de lancement ! ;) http://goo.gl/J5g6Ld

Bouton retour en haut de la page
CES de Las Vegas: 4 start-up des «wearables»
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial
Salesforce pourrait bientôt racheter la messagerie d’entreprise Slack
Powerup
CleanTech: PowerUp lève 5 millions d’euros auprès d’EDF et Supernova Invest
Cumul.io lève 3,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital, LRM et SmartFin
Données: comment l’UE veut faire de l’Europe un centre d’innovation rivalisant avec les États-Unis et la Chine
Face à la contrefaçon, Amazon lance son programme IP Accelerator pour les PME européennes