Arts et CultureBusiness

[Chronique] Digital music #31

L’O.M.T.C : l’objet musical tout court de la semaine (ou la vidéo qu’il est impossible d’avoir ratée à moins d’avoir passé la semaine dans une grotte en Laponie sans WIFI).

C’est probablement la performance la plus futuriste de l’année. Ou la plus morbide, c’est selon. L’événement a eu lieu le WE dernier en Californie lors du festival Coachella : grâce à une prouesse technologique (l’hologramme), les rappeurs Snoop Dog et Dr. Dré ont « ressuscité virtuellement » la légende du rap US TuPac Amaru Shakur, assassiné en 1996. Les images ont été largement diffusées et commentées sur la toile, provocant des réactions d’émerveillement face au réalisme d’un tel trucage mais aussi d’indignation face à cette représentation fantomatique « lugubre ». Un hommage à la limite de l’éthique ?
Quoiqu’il en soit, ce procédé qui avait déjà fait ses preuves lors d’un défilé Burberry en 2011 à Pékin ou encore aux NRJ Music Awards cette année avec les Black Eyed Peas pourrait bien s’exporter dans les prochains mois et ouvrir de nouvelles perspectives marketing pour l’industrie musicale.

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8Page suivante
Tags

Laure Decailly

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Chronique] Digital music #31
Loi Avia, Twitter : La régulation des plateformes numériques au cœur des débats
Navigation: des drones au cœur du nouveau système anti-mines franco-britannique
Après son accrochage avec Twitter, Trump veut limiter la protection dont bénéficient les réseaux sociaux
Innovation frugale : comment mieux innover avec moins de ressources
Tesla autorise Elon Musk à réclamer près de 775 millions de dollars pour sa première paie
Amazon propose des emplois permanents à 125 000 employés recrutés pendant la pandémie
Copy link