Arts et CultureBusiness

[Chronique] Digital music #61

[INFOGRAPHIE] Next Big Sound diffuse ses chiffres de la musique digitale

nextbigsound

La start-up américaine Next Big Sound, qui fournit depuis 2009 des datas et analytics aux professionnels de l’industrie musicale (indices de popularité des artistes sur les réseaux sociaux, les services de streaming ou encore les radios, statistiques d’écoutes…), a récemment diffusé un « état des lieux » de la musique digitale en se basant sur des informations trackées via sa plateforme en 2012.

Quantitativement et qualitativement, les résultats sont assez impressionnants : près de 94 milliards de titres auraient ainsi été écoutés partout dans le monde, soit une hausse de 45% par rapport à 2011. 17 milliards de vues sur les différents profils d’artistes (+6%) et 5,7 milliards de « like » / « followers » ont également été comptabilisés (+67%).

Mais ce n’est pas tout puisque Next Big Sound fait également état de l’activité des différentes plateformes sociales : Soundcloud y apparaît comme le service le plus performant face à ses concurrents Facebook, Twitter ou encore YouTube avec une activité trois fois plus importante que l’année précédente. Soundcloud apparaît par ailleurs comme le réseau de prédilection pour les indépendants (66%).

Enfin, les albums de Gary Clark Jr., The Lumineers et Alt-J apparaissent comme les plus relayés sur les différents réseaux sociaux, sans avoir pour autant et parallèlement atteints des sommets dans les charts. La popularité sociale aurait-elle au fond ses limites commerciales ?

Source Next Big Sound.

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7Page suivante

Laure Decailly

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Bonjour!

    C’est très intéressant de voir de plus en plus des services avec la musique qui utilisent les business models différents. Par contre je trouve que le model ad funded est le moins attirant pour les consommateurs même si le contenu peut être écouté gratuitement. Par exemple si on a un compte gratuit chez Spotify l’écoute est insupportable a cause de la pub super intrusif – comme ça les internautes switch-off très facilement. Nokia Music + est une proposition bcp plus intéressante avec un coût très accessible, par exemple Samsung Music Hub offre un service similaire qui donne accès illimité a la streaming, playlists et radio.
    C’est qui concerne les services de streaming – c’est une autre histoire – le modèl qui pose bcp des questions au niveau de rentabilité surtout pour les labels et les artistes.

    Best,

    Izabela@7digital

Bouton retour en haut de la page
[Chronique] Digital music #61
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse