ActualitéBusinessCarTech

Cloud: Ford s’allie à Google pour moderniser ses usines et voitures

AFP

Ford a sélectionné le cloud (informatique à distance) de Google pour moderniser ses usines et l’interface de ses véhicules connectés grâce à l’intelligence artificielle, ont annoncé le constructeur automobile américain et le géant des technologies lundi. Le contrat, dont les modalités financières n’ont pas été dévoilées, s’étend sur six ans. Il prévoit qu’à partir de 2023, des millions de véhicules des marques Ford et Lincoln seront équipés de l’assistant vocal de Google, de l’application Google Maps par défaut et en général du système d’exploitation mobile Android, avec la possibilité de télécharger des applis.

Grâce aux systèmes d’apprentissage automatique de la machine, l’interface pourra par exemple prévenir les conducteurs des besoins en termes de maintenance ou d’opportunités de revente de la voiture. « Ce partenariat avec Google va permettre à nos employés d’exploiter le pouvoir des données, encore plus rapidement, plus intelligemment et de façons plus innovantes que jusqu’à présent », a assuré David McClelland, un vice-président de Ford, lors d’une conférence de presse.

Constructeurs automobiles et fournisseurs de cloud s’allient de plus en plus

Les accords entre constructeurs automobiles et fournisseurs de cloud se multiplient. En 2020, le français Renault avait également annoncé un partenariat avec Google Cloud. La marque a assuré début janvier être la première à intégrer Google Automotive Services dans des modèles de série, à partir de la Mégane eVision prévue pour la fin d’année 2021. General Motors (GM), le numéro un américain, vient de s’allier à Microsoft pour accélérer la commercialisation de ses véhicules autonomes, un domaine dans lequel Waymo, une marque de Google, et Tesla sont les plus avancés.

Mais dans le cloud en général -des serveurs aux services de gestion et d’exploitation des données- Amazon et Microsoft ont une large longueur d’avance sur Google, avec respectivement 32% et 19% des parts de marchés mondiales au troisième trimestre 2020, contre 7% pour le groupe californien, d’après Canalys. « C’est la première fois que nous apportons et combinons tous les atouts de Google pour un fabricant automobile aussi majeur », a insisté Thomas Kurian, le patron de Google Cloud. « Nous avons d’autres partenariats comme ceci dans d’autres industries, comme les services financiers, mais cet accord est déterminant pour nous dans l’automobile ».

Le contrat inclut aussi l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les bureaux et les usines de Ford, pour moderniser la conception, la fabrication et les chaînes d’approvisionnement du fabricant. Quant aux consommateurs, ils garderont le choix d’utiliser le système d’Apple ou l’assistant vocal d’Amazon, Alexa, s’ils préfèrent. Les entreprises ont assuré que leurs données ne seraient pas utilisées par des tiers (à des fins publicitaires par exemple).

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cloud: Ford s’allie à Google pour moderniser ses usines et voitures
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse