ActualitéMediaTech

Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer

Interview d'Ari Assuied, fondateur de Cafeyn

Cafeyn, le kiosque à journaux numérique lancé en 2006, a d’ores et déjà conquis 1,5 million d’utilisateurs. Ari Assuied, fondateur de Cafeyn, revient pour nous sur les différentes étapes de développement.

  • Quelles ont été les grandes étapes de développement de Cafeyn ?
  • Quelles ont été les étapes de financement de l’entreprise ?
  • Comment l’entreprise a vécu l’évolution du secteur de la presse ?

Il nous dévoile comment Cafeyn s’est adaptée aux évolutions du secteur de la presse, avec notamment un focus tout particulier sur les différents partenariats qui ont permis à la société de conquérir des parts de marché.

Retrouvez l’intégralité de l’interview d’Ari Assuied, fondateur de Cafeyn :

Vous pouvez écouter l’émission DECODE Business sur Apple PodcastSpotifyDeezer, etc.

  • DECODE VCdécouvrez les meilleurs investisseurs, leur vision, leurs pratiques
  • DECODE Exitcomment se déroule une cession d’entreprise ? Découvrez les dessous des ventes de startups
  • DECODE CTOdécouvrez les CTO des plus belles startups et entreprises de la French Tech
  • DECODE RHdécouvrez les DRH les plus inspirants et leurs meilleures pratiques
  • Decode de la semaineRichard Menneveux et ses invités décryptent l’actualité de la Tech dans le monde
  • WildCard: notre sniper Joseph Postec partage son regard sur l’actu de la Tech sur un ton décalé
  • Silicon Carne: l’actualité de la Valley vu par Carlos Diaz et ses invités
Bouton retour en haut de la page
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués