Arts et CultureBusinessEuropeFW BusinessTV

Comment Gaming Campus veut former les futures pépites de l’industrie du jeu vidéo

L’an passé, Thierry Debarnot quittait digiSchool, le groupe d’éducation en ligne qu’il a co-fondé, pour voguer vers de nouveaux horizons. Après avoir pris le temps de la réflexion, l’entrepreneur a décidé de se lancer sur le marché du jeu vidéo. Le secteur se porte bien puisqu’il a en effet généré en France 4,3 milliards d’euros, ventes en magasins et plateformes en ligne comprises, selon l’étude annuelle réalisée par le SELL, le syndicat des éditeurs de jeux vidéo. Ce chiffre a progressé de 18% par rapport à 2016, où l’industrie culturelle vidéoludique avait pesé 3,6 milliards d’euros. Malgré cette belle forme, le marché français du jeu vidéo ne pèse cependant que 7% du marché mondial.

Si le marché du jeu vidéo est en pleine expansion, en France comme à l’international, il existe cependant peu de structures pour former les acteurs du secteur. Non seulement, il y a les joueurs professionnels, mais pas seulement. Il y a aussi tout un écosystème autour d’eux pour les accompagner sur le plan sportif et marketing ainsi que pour assurer une bonne visibilité du secteur dans les médias. Bertrand Amar, directeur du développement audiovisuel chez Webedia, vient d’ailleurs de lancer ES1, la première chaîne française exclusivement dédiée à l’eSport.

1 200 mètres carrés à Lyon entièrement dédiés au jeu vidéo

Pour offrir un enseignement complet sur l’industrie du jeu vidéo, Thierry Debarnot a décidé de se lancer dans un projet très ambitieux. Aux côtés de Valérie Dmitrovic, ex-directrice nationale de l’ISEG, il s’apprête ainsi à ouvrir un campus étudiant dédié à l’industrie du jeu vidéo. «Nous sommes partis d’un constat très simple : le premier marché de divertissement au monde ne dispose pas d’une structure éducative dédiée à l’Europe. Pourtant, sa croissance est exponentielle et les débouchés importants», expliquent Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot, les fondateurs du campus. Baptisé «Gaming Campus», le lieu, qui se revendique comme le premier du genre en Europe, sera situé à Lyon et doit ouvrir ses portes en octobre prochain.

Étalé sur 1 200 mètres carrés, le campus abritera la Gaming Business School, une école de management, accessible en post-bac ou en admission parallèle, pour former aux enjeux et aux métiers de l’industrie du jeu vidéo, la Gaming Academy, une filière e-sport études, qui conjugue un programme de performances e-sportives et un programme éducatif de niveau Bachelor, pour former les futurs professionnels du sport électronique, ainsi que le Gaming Guru, un service de coaching ouvert à tous pour apprendre à jouer, progresser et améliorer ses classements aux côtés de joueurs professionnels. Les locaux seront aménagés au travers de 8 espaces de travail et de vie, avec notamment une arena, qui sera réservée aux compétitions e-sport et aux entraînements en conditions réelles, des espaces de co-studying, un studio de streaming, une salle de sport et un espace dédié à la réalité virtuelle.

A l’horizon 2021, Gaming Campus ambitionne de former 450 étudiants et de délivrer 100 000 sessions de coaching par an. Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot songent d’ores et déjà à ouvrir un deuxième établissement en France et à développer la plateforme de coaching Gaming Guru à l’international.

Gaming Campus : les données clés

Fondateurs : Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot
Création : 2018
Siège social : Lyon
Activité : campus étudiant dédié à l’industrie du jeu vidéo

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This