ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 23/03

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIe siècle) : initiales de « too long ; didn’t read »,
soit littéralement « trop long ; pas lu »
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long


Google veut mettre la blockchain au service du cloud. La filiale d’Alphabet développe sa propre technologie blockchain pour mieux sécuriser ses services cloud.

Pourquoi c’est important : La filiale d’Alphabet développe son propre registre de données numériques. Si aucune date de lancement n’a été fixée pour l’instant, une version en marque blanche est d’ores et déjà dans les cartons du géant américain pour que des entreprises puissent utiliser ce registre sur leurs propres serveurs. La firme américaine estime que le cloud est propice à l’utilisation de la blockchain pour améliorer la protection des données en ligne. La blockchain intéresse un nombre croissant d’entreprises qui l’apprécient pour sa transparence, sa sécurité et son indépendance.


Carrefour lance sa plateforme de data intelligence Xperiences. Pour sa première offre, le groupe s’est associé à Tradelab, Marmiton et 750g.

Pourquoi c’est important : Le but est de connecter ses expériences clients avec celles d’autres acteurs du secteur afin de proposer des offres de solutions omnicanales aux marques de l’industrie agroalimentaire. Pour convaincre avec sa nouvelle offre, Foodlab, Carrefour explique s’appuyer sur l’analyse intelligente des données collectées par le groupe. La marque parle de « plus de 150 millions de transactions mensuelles en magasins au travers de plus de 14 millions de clients encartés ».Ces données seront donc associées à celles de Marmiton et 750g qui comptent 15,9 millions de visiteurs uniques cumulés par mois.


Le cryptojacking a augmenté de 8 500 % en 2017. En ce qui concerne les ransomwares, la somme moyenne demandée a été de 522 dollars.

Pourquoi c’est important : La hausse du cryptojacking est due notamment, selon Symantec, à des applications de minage trop faciles à utiliser. Une pratique qui est plus simple et moins détectable que les autres cyber attaques. Du côté des smartphones, les attaques ont continué à augmenter en 2017. Les nouvelles variantes de logiciels malveillants ont augmenté de 54 % et Symantec a bloqué en moyenne 24 000 applications mobiles malveillantes par jour.


Après son rachat par Altice, Teads enregistre 281 millions d’euros de revenus en 2017. A titre de comparaison, Teads avait réalisé un chiffre d’affaires de 187 millions d’euros en 2016.

Pourquoi c’est important : L’année 2017 aura marqué un tournant dans l’histoire de Teads. L’an passé, l’entreprise spécialisée dans la vidéo publicitaire en ligne a été rachetée par Altice, le groupe dirigé par Patrick Drahi, pour 285 millions d’euros.Désormais dans le giron de la maison-mère de SFR, Teads a vu ses revenus s’envoler en 2017. Lors de l’année écoulée, la société a ainsi généré un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros avec une croissance organique de 50% par rapport à 2016, et ce malgré l’impact négatif engendré par la baisse du dollar, les États-Unis étant le premier marché de Teads.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 23/03
Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management
Comment valoriser son CV ?
Télétravail: comment trouver le bon équilibre
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?