/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] 30 start-up font ICO commune

#Cryptominute: 30 start-up font ICO commune

Trente start-up se sont réunies pour organiser une ICO commune, qui vise une levée de 35 millions de dollars.

22xFund, du nom de ce collectif, réunit des jeunes pousses issues de 14 pays différents et qui sont passés par l’incubateur et fonds d’investissement californien 500 Startups. Celles-ci avaient déjà levé environ 22 millions de dollars selon les modèles traditionnels, capital-risque et autres.

Chaque start-up propose jusqu’à 10% en equity, sous forme d’action, en fonction du montant recueilli. A noter, la plupart des 30 start-up qui forme ce collectif n’ont aucun rapport avec la blockchain. Ils utilisent le token à la manière d’une part, via un mode de financement qu’ils considèrent comme plus « démocratique ». L’analogie qui définit finalement une ICO comme le crowfunding à l’heure des cryptomonnaies prend ici tout son sens.

Vous désirez en savoir plus sur les crypto monnaies et la blockchain?
FrenchWeb organise son FrenchWeb Day Spécial Crypto Monnaies le 15 février.

#Oops: l’app de fitness Strava dévoile des emplacements militaires tenus secrets

En novembre dernier, Strava a dévoilé la carte des déplacements de ses utilisateurs du monde entier. L’application qui enregistre, grâce au GPS ou à des outils comme Fitbit, les données concernant les efforts physiques (course à pied, natation et cyclisme), a publié ces données dans le but d’aider les utilisateurs à se regrouper ou à trouver d’autres itinéraires pour leurs activités sportives.

Mais Nathan Ruser, un étudiant australien en sécurité internationale et au Moyen-Orient, a fait une fâcheuse découverte. Dans un pays comme les Etats-Unis, les utilisateurs sont tellement nombreux qu’il est compliqué de distinguer les trajets. En revanche, dans les pays comme l’Afghanistan, l’Irak ou la Syrie, les téléchargements se font plus rares et donc les trajets se repèrent facilement. Or, parmi ces utilisateurs, on compte souvent des militaires qui utilisent ces trackers d’activité dans le cadre de leur entraînement physique. Conséquence : l’application permet de distinguer les emplacements militaires gardés secrets dans ces trois pays.

Selon RTL, la France est aussi concernée : au Mali par exemple, où elle est engagée depuis 2014, plusieurs sites montrent une activité intense au milieu du désert, comme le poste avancé de l’armée française à Tessalit.

Strava se justifie derrière le mode privé disponible dans son appli : « Notre carte thermique mondiale représente une vue globale et anonyme de plus d’un milliard d’activités téléchargées sur notre plateforme. Elle exclut les activités qui ont été marquées comme zones de confidentialité privées et définies par l’utilisateur. Nous nous engageons à aider les utlisateurs à mieux comprendre notre environnement pour leur donner le contrôle de ce qu’ils partagent », a déclaré l’entreprise au Washington Post. L’armée américaine a déjà fait déclaré vouloir enquêter sur le sujet.

#FakeFollowers: La justice américaine ouvre une enquête, suite aux révélations du New-York Times

Pendant que les «Pentagon Papers» font actuellement l’éloge du journalisme d’investigation au cinéma, le New York Times vient de se distinguer avec une enquête sur l’industrie des faux comptes sur les réseaux sociaux, avec Twitter en tête de gondole. Dans son article intitulé «The Follower Factory» et publié ce week-end, le quotidien américain explique ainsi que des stars, des sportifs ou encore des hommes politiques se livrent à l’achat de millions de faux abonnés afin de décupler leur influence en ligne. Pièce maîtresse du système : Devumi, une entreprise qui dispose d’une base de 3,5 millions de faux compte Twitter, d’après le New York Times.

Si cette pratique n’est pas glorieuse, elle devient surtout illégale lorsqu’il s’agit d’usurper des identités. En effet, une partie des faux comptes Twitter vendus par Devumi seraient associés à du vol d’identité. Le quotidien américain affirme ainsi que 55 000 d’entre eux utilisent de vrais noms images de profils et autres informations personnelles de personnes réelles qui sont inscrites sur Twitter. Devant ces révélations, le procureur de New York, Eric Schneiderman a annoncé l’ouverture d’une enquête à l’encontre de Devumi. «L’imposture et la tromperie sont illégales dans l’État de New York», a-t-il rappelé. De son côté, Twitter a promis de faire tout ce qui était en son pouvoir pour éviter la prolifération de faux comptes utilisés par des entreprises comme Devumi.

#PressePro: Infopro Digital annonce le projet d’acquisition de DOCUgroup et accélère à l’international

Infopro Digital, groupe d’information (L’Usine nouvelle, LSA...) et de services destinés aux professionnels, annonce le projet d’acquisition de DOCUgroup, leader en Allemagne, en Autriche et en Suisse de l’information professionnelle à destination du monde de la construction, de l’architecture et de l’immobilier.

Avec une présence en France notamment à travers Le Moniteur et Vecteur Plus, en Belgique et aux Pays Bas, Infopro Digital renforce son offre à destination des professionnels de la construction.

Plus de 500 collaborateurs rejoindront le groupe Infopro Digital qui comprendra alors plus de 3 200 personnes dans le monde entier. DOCUgroup génère un chiffre d’affaire de 67 millions d’euros, permettant à Infopro Digital d’atteindre un chiffre d’affaires d’environ 440 millions d’euros une fois l’acquisition finalisée.

Christophe Czajka, Président d’Infopro Digital : « Après l’acquisition de DOCUgroup, nous devenons une véritable ETI européenne. La part de notre chiffre d’affaires hors de France est passée en moins d’un an de 14% à 35%. Plus de 1 300 collaborateurs du groupe seront basés en Allemagne, au Royaume Uni, en Suisse, en Belgique, au Portugal, en Autriche, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, à Hong Kong et en Tunisie ».

Cet achat intervient peu de temps après le rachat par Infopro de la marketplace de services B2B Companeo.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This