BusinessDecode BusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartupTV

Spendesk lève 8 millions d’euros pour simplifier les dépenses en entreprise en Europe

Le montant

La FinTech française Spendesk, qui développe une solution SaaS de gestion des dépenses en entreprise, a levé 8 millions d’euros auprès d’Index Ventures (Criteo, BlaBlaCar, Revolut, TransferWise…). Il y a un an, la société avait bouclé un premier tour de table de 2 millions d’euros.

Le marché

Créée en 2016 par Jordane Giuly, Guilhem Bellion et Rodolphe Ardant, Spendesk a conçu une plateforme à partir de laquelle les employés peuvent soumettre leurs demandes de dépenses professionnelles. De cette manière, l’équipe en charge des finances de l’entreprise peut gérer les flux de validation tout en ayant une visibilité et une traçabilité en temps réel sur les dépenses engagées.

Concrètement, si une demande de dépense de 300 euros est acceptée par exemple, une carte virtuelle sera générée sur Spendesk, de manière à fournir au collaborateur un numéro de carte qu’il pourra utiliser sur le site e-commerce pour effectuer son achat. Si un employé est en déplacement, une carte physique peut lui être délivrée. Tous les achats qui seront effectués avec celle-ci apparaîtront en temps réel sur la plateforme pour que l’équipe financière puisse surveiller ces dépenses et ainsi éviter les abus. Avant le départ de l’employé en déplacement, il est même possible de choisir le montant qui sera chargé sur la carte. Cette carte permet ainsi d’éviter les notes de frais trop lourdes au retour du collaborateur.

En l’espace d’un an, la solution de la start-up française a séduit plus de 600 entreprises en Europe (France, Royaume-Uni et Allemagne) qui ont dépensé 40 millions d’euros via la plateforme. La jeune pousse vise essentiellement les entreprises comptant entre 50 et 300 employés. «C’est notre coeur de cible», affirme Rodolphe Ardant, co-fondateur et CEO de Spendesk.

Les objectifs 

Avec ce financement, Spendesk prévoit d’accélérer son expansion européenne et le développement du produit. «A terme, notre ambition est de limiter les besoins des responsables financiers à trois outils : leur compte bancaire, leur logiciel comptable et Spendesk», explique Rodolphe Ardant.

Spendesk : les données clés

Fondateurs : Jordane Giuly, Guilhem Bellion et Rodolphe Ardant
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : solution SaaS de gestion des dépenses en entreprise
Effectifs : 25

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Spendesk lève 8 millions d’euros pour simplifier les dépenses en entreprise en Europe
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Comment la technologie peut être une opportunité pour la solidarité (avec la Croix-Rouge et l’école Hetic) #Hack4Help
Copy link