/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Elon Musk et le bitcoin, Uptime et Kima Ventures, nouveau board chez France Digitale, ManoMano dit non au glyphosate…

#Cryptominute: Elon Musk a-t-il inventé le bitcoin ?

La rumeur bruisse depuis que Sahil Gupta, un ancien stagiaire de Space X et étudiant à Yale, a développé cette théorie dans un post Medium publié la semaine dernière et qui a rapidement viralisé : et si Elon Musk se cachait derrière le mystérieux Satoshi Nakamoto ? Le patron de Tesla serait-il l’inventeur de la cryptomonnaie qui n’en finit plus de battre des records ?

La réponse – en provenance de l’intéressé lui-même – est non.

Par ailleurs, vous noterez que le bitcoin a dépassé ce mardi la barre symbolique des 10 000 dollars, battant un nième record depuis sa création.

#PitchElevator: Uptime, disrupteur d’ascenceurs, en passe de lever 2 millions d’euros

Uptime, cofondée par Augustin et Amaury Celier, anciens d’Otis et de Rocket Internet, se propose de disrupter le marché de la maintenance des ascenseurs. Car c’est bien l’entretien des machines qui constitue le nerf de la guerre : les services et la maintenance (contrats et interventions) constituent un un marché global de 30 milliards de dollars, tandis que la marge nette des quatre grands opérateurs historiques (Otis, Schindler, Koné et ThyssenKrupp) – un oligopole qui se partage 90% du marché – s’élèverait à 50% !!

La start-up propose notamment une technologie de maintenance prédictive, qui permet d’intervenir avant la panne.

Il y a un an, Uptime levait 800 000 euros auprès de Kima Ventures. Aujourd’hui, et nous l’apprenons de la part de Jean de La Rochebrochard, Partner Kima, Uptime est proche de réaliser le closing d’une series A de 2 millions d’euros. A suivre de très près, donc…

#FrenchTech: France Digitale dévoile son nouveau board pour 2018

France Digitale injecte du sang neuf dans son board. A l’issue de son assemblée générale, qui s’est tenue ce lundi soir à Paris, l’association, qui a vu le jour dans la lignée des Pigeons en 2012, a renouvelé la moitié de son board. Parmi les 35 candidats, seuls 10 sont venus rejoindre ce que France Digitale baptise sobrement le «G20 Numérique».

Ainsi, Guillaume Gibault (Le Slip Français), Frédéric Mazzella (BlaBlaCar) et Teddy Pellerin (Heetch) rejoignent le board de l’association au sein du collège des entrepreneurs. De l’autre côté, Olivier Mathiot (PriceMinister) et Willy Braun (Daphni) font leur entrée dans le collège des investisseurs. Ce dernier comprend toujours Fleur Pellerin (Korelya Capital) et Jean-David Chamboredon, co-président de France Digitale. «Hier soir, France Digitale s’est dotée d’une Dream Team. A l’heure du Brexit, nous sommes désormais armés pour prendre nos responsabilités en tant que première organisation de start-up en Europe», s’est félicité Jean-David Chamboredon. Londres et Francfort sont prévenus !

#Citoyen: ManoMano dit non au glyphosate

Les fondateurs de ManoMano: Christian Raisson et Philippe de Chanville

Alors que les Etats Membres de l’Union Européenne ont voté lundi 27 novembre, à la surprise générale, en faveur d’une nouvelle autorisation de 5 ans concernant l’utilisation du glyphosate – ingrédient actif de l’herbicide Roundup de Monsanto et identifié depuis 2015 comme cancérogène probable, selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l’agence spécialisée des Nations unies –, la marketplace de produits de bricolage ManoMano a choisi de ne pas suivre la décision de la Commission européenne.

La plateforme a annoncé dans la journée vouloir retirer de la vente tous les produits contenant du glyphosate. «Nous maintenons notre position et ne vendrons plus ces herbicides sur notre place de marché. Nous espérons que notre décision permettra de faire évoluer les mentalités et incitera les consommateurs comme les distributeurs à privilégier des produits moins nocifs pour nous et notre planète», ont justifié Christian Raisson et Philippe de Chanville, co-fondateurs de ManoMano.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Un commentaire

Share This