/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] NiceHash, Bitcoin, Honda, SenseTime, Uber, Amazon, Luxe, CJUE…

#Cryptominute: Braquage du pool de minage NiceHash, l’équivalent de 70 millions de dollars dans la nature ; le bitcoin à 15 000 dollars

NiceHash, une marketplace pour mineurs de cryptomonnaies, a annoncé avoir subi un vol de grande ampleur, suite à un piratage à la faveur d’une faille de sécurité dans son système. Andrej P. Škraba, directeur marketing de NiceHash, a déclaré jeudi à Reuters que le piratage était « une attaque très professionnelle avec une ingénierie sociale sophistiquée » et qu’environ 4 700 bitcoins – l’équivalent de 70 millions de dollars à l’heure où ces lignes sont écrites – stockés sur un (seul) portefeuille mutualisé ont été perdus.

Le site, basé en Slovénie, a demandé à tous ses utilisateurs de changer leur mot de passe, obviously.

Oh et au fait, le bitcoin a battu un nouveau record aujourd’hui, à 15 000 dollars. En une semaine, la monnaie cryptique aura donc fait un bond de 50%.

#RadioUber: un Américain de 20 ans derrière le piratage massif d’Uber

Petit à petit, le vol de données survenu il y a un an chez Uber livre ses secrets. D’après Reuters, un jeune homme de 20 ans vivant en Floride, mais dont l’identité n’a pas pu être établie, serait à l’origine de cette cyberattaque d’envergure, qui a compromis les données de 50 millions de clients et de 7 millions de chauffeurs d’Uber à la fin de l’année 2016. Si Bloomberg avait révélé il y a quelques semaines que la plateforme de VTC aurait versé 100 000 dollars aux hackers en échange de leur silence et de la destruction des données volées, le mystère restait cependant entier sur la manière de procéder d’Uber pour effectuer ce paiement. Et les révélations de Reuters ne vont pas arranger les affaires de la firme américaine…

Selon les sources de l’agence de presse, Uber a effectué le paiement l’an passé à l’aide d’un programme conçu initialement pour récompenser les personnes qui signalent des failles dans les logiciels d’une entreprise. Ce programme, aussi appelé «bug bounty», est hébergé par la société HackerOne, qui gère les programmes récompensant les chasseurs de bugs. Habituellement, ces derniers sont rémunérés entre 5 000 et 10 000 dollars pour la découverte d’une faille de sécurité, bien loin du montant exorbitant qu’aurait versé Uber. Reste désormais à savoir qui, au sein de la firme américaine, a autorisé le versement des 100 000 dollars au pirate.

Ce dernier aurait également payé une deuxième personne pour découvrir les données d’accès à Uber sur GitHub, un site qui permet aux développeurs de partager du code. Malgré le préjudice subi, l’équipe de sécurité d’Uber n’avait pas voulu poursuivre le pirate, estimant qu’il ne constituait pas une menace supplémentaire. Mauvaise idée puisque Dara Khosrowshahi, nouveau patron d’Uber depuis cet été, a licencié le directeur de la sécurité informatique et un juriste après avoir pris connaissance de l’incident. Et l’ancien dirigeant d’Expedia n’est peut-être pas au bout de ses peines…

#FastAndArtificial: le constructeur Honda s’allie à la licorne chinoise IA SenseTime

Pour accomplir ses ambitions sur la voiture autonome, Honda va nouer un partenariat stratégique avec SenseTime, une start-up chinoise évaluée à plus de un milliard de dollars.

SenseTime a levé 410 millions de dollars en juillet dernier, compte Qualcomm parmi ses investisseurs et est considérée comme l’un des acteurs les plus avancés dans son domaine. La licorne, basée à Hong-Kong mais opérant principalement en Chine, est spécialisée dans l’intelligence artificielle et le deep-learning pour la reconnaissance faciale et d’objet. Dans le cadre d’un projet commun de R&D qui s’étendra sur cinq ans, les deux partenaires mettront leurs technologies IA au service du développement de solutions qui devront permettre aux véhicules autonomes de se déplacer en toute sécurité dans les zones urbaines.

SenseTime est sur le point de recevoir un investissement de l’ordre de 227 millions de dollars de la part d’Alibaba. Une telle opération serait alors le deuxième investissement massif du géant du e-commerce chinois dans ces technologies de reconnaissance, après celui dans Face++ de Megvii Inc., via sa filiale financière Alipay.

Neuv Honda

Honda a lancé son nouveau centre de R&D à Tokyo en février dernier, dont l’une des branches est dédiée à la robotique, à l’énergie et à l’intelligence artificielle. Le constructeur automobile a déjà dévoilé quelques concepts avancés comme Sports EV concept au salon de Tokyo, coupé néo-rétro électrique dont la sortie est prévue dès 2019, Neuv une mini-voiture avec une « intelligence émotionnelle » ou Riding Assist, un assistant de conduite pour les deux-roues. Honda a également signé des partenariats avec Google Waymo, Grab en Asie du Sud-Ouest ou le hub israélien de mobilité Drive.

#eCommerce: interdire la vente de ses produits sur Amazon, c’est légal

Les revendeurs agréés de Coty sont prévenus: ils peuvent vendre les produits du parfumeur sur leur propre site e-commerce mais pas via un site tiers, comme Amazon.

C’est ainsi qu’en Allemagne, Parfümerie Akzente s’est vue interdire la revente des produits de la marque de parfumerie de luxe Coty (qui fabrique, entre autres, les cosmétiques des marques Marc Jacobs et Chloé) sur Amazon. C’est la Cour de justice européenne (CJUE) qui a statué ce mercredi 6 décembre.

La décision a été publiée sur Internet et la CJUE explique son choix de cette manière: «La qualité des produits de luxe n’est pas seulement le résultat de leurs caractéristiques matérielles, mais aussi de l’allure et de l’image prestigieuses qui leur confèrent une aura de luxe». Ainsi, aux yeux de la loi, il est nécessaire de restreindre le nombre de sites où ces produits sont vendus pour qu’il puisse garder leur étiquette «luxe».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This