AcquisitionActualité

Dropbox s’installe en Israël en rachetant CloudOn

C’est la plus grosse acquisition de Dropbox en nombre d’employés: l’entreprise américaine vient de faire l’acquisition de CloudOn, prenant la main sur la trentaine d’employés de cette start-up basée à Herzliya. Un moyen pour le service de stockage et de transfert de fichiers de s’implanter en Israël, deux ans après avoir ouvert son premier bureau en Europe, à Dublin. CloudOn va se muer en antenne Dropbox dans cette partie du monde. Le montant de la transaction est tenu confidentiel. On retiendra toutefois que Dropbox avait levée 25 millions de dollars en juin 2012, auprès de plusieurs fonds d’investissements dont Rembrandt Ventures et The Social + Capital.

CloudOn s’est fait un nom en développant des applications pour le Web et pour terminaux mobiles permettant de créer et retoucher un document Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint…). Elle a ensuite étendu son service et permet de créer, d’éditer et de partager des documents via un support mobile, sans forcément avoir utilisé la suite Microsoft. CloudOn revendique 9 millions d’utilisateurs.

Un nombre qui n’augmentera plus puisque la start-up israélienne vient de stopper les inscriptions à son service et s’apprête même à y mettre fin au mois de mars le temps que ses effectifs intègrent ceux de Dropbox.

« La mission de CloudOn de faciliter le travailler sur terminal mobile correspond à l’objectif que se donne Dropbox de donner aux gens la liberté de travailler comme ils le veulent, où ils veulent» a commenté un porte-parole de la société basée à San Francisco.

Ce rachat par Dropbox s’inscrit dans une stratégie de croissance externe qui l’a déjà conduit à effectuer le rachat de start-up comme Droptalk, Bubbli, Audiogalaxy, Hackpad, PiCloud, Mailbox, Loom et Snapjoy.

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Dropbox s’installe en Israël en rachetant CloudOn
Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies
Blockchain: comment les NFT deviennent-ils les objets de collection du futur?
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Lever des fonds, le parcours du combattant des femmes entrepreneures
Mansa
FinTech: Mansa lève 18 millions d’euros auprès d’Anthemis Group et Founders Future
Facebook
Accusé d’avoir illégalement recueilli des données biométriques, Facebook débourse 650 millions de dollars pour clore le litige