ActualitéAsieBusinessRetail & eCommerce

E-commerce: Farfetch acquiert CuriosityChina pour mieux cibler les clients chinois

Farfetch, la plateforme de vente de vêtements et accessoires de luxe, poursuit son expansion. Elle se renforce encore sur le marché chinois en faisant l’acquisition de CuriosityChina. Il s’agit d’une agence marketing spécialisée dans l’utilisation des médias sociaux, et en particulier de WeChat, pour cibler les clients. Les détails de la transaction n’ont pas été révélés.

CuriosityChina sera intégré dans les services de Farfetch. Les équipes de CuriostyChina rejoignent également la plateforme d’e-commerce.

WeChat et ses1 milliard d’utilisateurs actifs

En 2017, JD.com, le géant de l’e-commerce chinois, avait investi 397 millions de dollars dans Farfetch qui avait déjà pour ambition de se renforcer dans le pays. L’entreprise basée à Londres fait donc encore un pas de plus dans ce sens. La difficulté étant notamment de réussir à s’adapter aux habitudes de consommations locales. WeChat compte plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs et est l’un des médias sociaux les plus efficaces pour atteindre les clients, qui y réalisent aussi directement leurs achats.

Farfetch continue donc à se développer sur différents fronts. En février, la plateforme avait par exemple signé un partenariat stratégique avec Chanel. Selon des informations obtenues par CNBC, cette dernière se préparerait même à entrer en bourse pour une valorisation qui pourrait atteindre 6 milliards de dollars.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
E-commerce: Farfetch acquiert CuriosityChina pour mieux cibler les clients chinois
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Share via
Copy link