ActualitéDesignRetail & eCommerce

[E-commerce] Les infos à ne pas rater: 49% du e-commerce via mobile en 2018, Rakuten voit ses bénéfices grimper…

mobileD’ici 2018, les achats via mobiles et tablettes en Europe atteindront 142 milliards d’euros (respectivement 28,2 milliards pour les mobiles et 113,3 milliards pour les tablettes), représentant 49% du total des ventes en ligne dans les sept pays européens étudiés (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni).  L’information est tirée d’une étude Forrester portant sur les prévisions sur l’e-commerce européen publiée ce 6 novembre. A ce jour, Forrester estime que le m-commerce représente 20% du e-commerce. Les achats via tablettes connaitront d’après cette étude une croissance plus rapide que ceux via mobile, avec un taux de croissance annuel composé de 46% sur la période de prévision, contre 27% pour le mobile.

Le groupe japonais Rakuten affiche un bénéfice net en hausse de 16% sur un an sur la période allant de janvier à fin septembre 2014. Et ce, malgré des dépenses pour renforcer ses activités, son chiffre d’affaires a progressé de 14,7%. Le groupe a dégagé un bénéfice net de 42,7 milliards de yens japonais. Le groupe exploite plusieurs sites d’e-commerce à travers le monde, en France il est propriétaire de PriceMinister.

spotify-netflixPour un artiste en Europe, il est plus rémunérateur d’être présent sur Spotify que sur Itunes, d’après l’éditeur indépendant Kobalt Music. Les royalties versées aux artistes par la plateforme suédoise de streaming ont dépassé les revenus des téléchargements iTunes a-t-on appris mercredi 5 novembre. Selon Kobalt, se base sur 6 000 artistes internationaux qu’il représente, les revenus générés par Spotify pour ses auteurs étaient 13% plus élevés que ceux d’iTunes au premier trimestre 2014.

medicaments-pilulier-comprimes-santeUn rapport remis lundi 4 novembre au ministre de l’Economie et rédigé sous l’égide du député Richard Ferrand, préconise un assouplissement dans la vente en ligne de médicaments. Il porte sur les professions réglementées du droit et de la santé (pharmaciens, huissiers, notaires avocats…) et devrait inspirer la future loi pour l’activité et la croissance (soumise au Parlement en janvier 2015), et également la prochaine loi de santé. « Sans remettre en cause le monopole des pharmaciens en matière de délivrance et de vente des médicaments, il s’agirait de supprimer l’adossement obligatoire de la vente à distance d’une pharmacie physique sans affecter pour autant le circuit de distribution et son étanchéité » stipule le texte.

Par ailleurs, DoctiPharma, la filiale de Doctissimo (groupe Lagardère), a annoncé le même jour avoir obtenu l’agrément pour vendre 3 000 médicaments sans ordonnance.

CouponsRetail Me Not a dégagé 56,5 millions de dollars de chiffres d’affaires sur le troisième trimestre 2014, en hausse de 19% sur un an. Le résultat net de la société américaine de couponing et de réductions en ligne s’établit à 2,5 millions de dollars et l’EBITDA ajusté à 16,7 millions de dollars. Les recettes générées via mobile sont particulièrement en croissance: le chiffre d’affaires net de l’activité mobile a représenté 11,7 millions de dollars, soit 21% du CA global, en hausse de +101%.

  • TheTops rachète le site lifestyle Paullster. La start-up, qui se positionne sur la vente de produits « design et tendance » (bijoux, mode, déco, beauté, cuisine), vient d’acquérir un e-commerçant spécialisé dans les produits lifestyle pour homme. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. En savoir plus
  • Menlook lève 23 millions d’euros. Les fondateurs du site de prêt-à-porter masculin ont réussi à convaincre Marc et Laurent Grosman, le fonds Ambition Numérique (géré par Bpifrance), les fonds Partech International, Idinvest Partners, Orkos Capital et 123venture. En savoir plus
  • CDiscount bientôt coté. Sa maison-mère Cnova a annoncé le 4 novembre qu’elle allait lancer l’introduction en Bourse de CDiscount aux Etats-Unis. Le groupe a précisé qu’il émettrait une offre de 26,8 millions d’actions dans une fourchette de prix allant de 12,5 dollars à 14 dollars, soit une offre comprise entre 335 millions de dollars et 375 millions de dollars. En savoir plus
  • AllSetFor lève 300 000 euros. La start-up se finance auprès d’Eric Chenevier, président du groupe Goron, Sylvain Forestier, PDG du groupe La Maison Bleue et Florence Lebret-Forestier. Elle édite une plate-forme en Saas dédiée à la recherche d’experts dans un domaine précis et à l’achat de formations professionnelles. En savoir plus

emploi-gentleman

 

 

Lire aussi:

>>E-commerce: comment marchands et logisticiens préparent Noël

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[E-commerce] Les infos à ne pas rater: 49% du e-commerce via mobile en 2018, Rakuten voit ses bénéfices grimper…
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale