ManagementStartup

Eric Bennephtali : « La nouvelle génération veut aller trop vite »

Il fut l’un des plus jeunes patrons du web, et c’est assez naturellement qu’Eric Bennephtali accompagne aujourd’hui les startups au sein de L’Express Ventures, le nouveau fonds d’investissement du groupe de presse.

Le parcours du jeune autodidacte parle pour lui : Eric quitte l’école à 13 ans pour lancer sa première société : Job2000. En 1998, il lance un deuxième projet, Virtualpromo.net, une des toutes premières galeries marchandes en ligne, suivi de Jeunes2000, un portail participatif pour les 15-25 ans. Eric parvient à convaincre le groupe HighCo à investir….600k€, et France Télévisions est la première régie pub à signer avec lui. Nous sommes alors en 2001, et la bulle internet menace.

Eric décide, avec deux autres associés, de contourner la crise en lançant Kingoloto.com, qui deviendra le coeur de l’activité du groupe qu’il dirige aujourd’hui: MediaStay, leader européen dans le domaine de la monétisation des jeux en ligne. (Kingoloto et Grattage.com), et spécialiste du marketing à la performance, avec une audience de 25M via la plateforme Games Passport.

Comment la nouvelle génération entreprend-t-elle ? Quel est le bilan de MediaStay ?

Les réponses d’Eric Bennephtali  (par Marion Moreau)

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Eric Bennephtali : « La nouvelle génération veut aller trop vite »”

  1. Bonjour,

    Le problème n’est pas uniquement le réseau pour une jeune startup.

    Les seuls investisseurs sérieux m’ayant contacté m’ont informé vouloir investir dans mon projet uniquement si je quitte le territoire Français.

    Pour ce qui est de son constat, je suis entièrement d’accord, beaucoup de jeunes entrepreneurs ne pensent qu’à lever des fonds et délaissent leur produit. Personnellement, j’ai fait appel à mon frère pour qu’il puisse s’occuper des prises de rendez-vous, me permettant ainsi d’être concentré au maximum sur le développement du projet.

    Bonne continuation.

    Jonathan

    1. Bonjour,

      De mon côté, je ne pense pas que l’état d’esprit des entrepreneurs d’aujourd’hui est de gagner beaucoup d’argent en revendant au plus vite leur solution. Les jeunes entrepreneurs ont une vision de la société qu’ils souhaitent modifier. Ils veulent créer leurs propres boulots. Ils veulent être indépendant ! C’est ce que j’ai constaté concernant les gens se lançant dans le domaine du web. C’est aussi ma vision des choses en tant que responsable commercial de Pricmetry.com.

      Concernant le Réseau, c’est un problème à ne pas négliger pour une entreprise qui souhaite se lancer. Mais des solutions existent toujours !

      En vous souhaitant bonne continuation,

      Thibault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This