ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

DeepTech : Honing Biosciences lève 2 millions d’euros pour vaincre les cancers avec les thérapies cellulaires

Interview d'Abdelkader Bousabaa, président de Honing Biosciences

Si l’épidémie de Covid-19 met le système de santé mondial à rude épreuve, il n’en reste pas moins qu’il faut continuer à soigner les patients souffrant de cancers et des maladies chroniques. Dans ce cadre, il est essentiel de détecter les cellules susceptibles de porter atteinte à la santé des patients pour pouvoir les éliminer. C’est ainsi que les thérapies cellulaires se développent de plus en plus pour apporter la réponse la plus appropriée à la situation des patients. 

Bien qu’elles soient pour l’heure très coûteuses (plusieurs centaines de milliers d’euros), elles constituent un vent d’espoir pour de nombreux malades. Pour améliorer l’efficacité de ces thérapies cellulaires, la start-up française Honing Biosciences, spin-off de l’Institut Curie créée en 2018, a développé une plateforme permettant de contrôler l’intensité d’un traitement par cellules thérapeutiques en se basant sur les travaux du laboratoire du docteur Franck Perez, directeur de recherche au CNS et directeur de l’Université mixte de recherche 144 «Biologie Cellulaire et Cancer» (Institut Curie, CNRS, Sorbonne Université.

Des cellules-médicaments pour combattre les cellules dangereuses

Avec cette approche, il est alors possible de réguler le transport de protéines dans des cellules-médicaments (cellules souches génétiquement modifiées pour reconnaître des cellules dangereuses (notamment cancéreuses), les attaquer et les détruire), de manière à améliorer l’efficacité du traitement tout en réduisant son éventuelle toxicité. Pour accélérer le développement de sa technologie de thérapie cellulaire et explorer de nouveaux champs d’application bien au-delà des cancers, Honing Biosciences vient de boucler un tour de table de 2 millions d’euros auprès d’Elaia, via le PSL Innovation Fund doté de 76 millions d’euros, et de Bpifrance.

Décryptage des enjeux derrière cette opération avec Abdelkader Bousabaa, président de Honing Biosciences :

«Cet investissement significatif va permettre à Honing Biosciences de renforcer ses technologies et sa propriété intellectuelle et de démarrer des études sur l’application de sa technique de régulation à d’autres types de thérapies cellulaires. En plus du développement de nos propres produits, notre ambition est de proposer notre plateforme technologique à des partenaires, académiques, start-up ou pharma, qui auraient besoin de moduler leurs propres thérapies», indique Abdelkader Bousabaa, président de Honing Biosciences. «Par essence, notre technologie peut s’adapter à de nombreuses autres pathologies liées notamment au métabolisme ou à la neurodégénérescence. A chaque fois qu’une cellule doit sécréter une protéine ou une hormone particulière, notre technologie peut-être mise en œuvre», ajoute Franck Perez, co-fondateur et responsable scientifique de Honing Biosciences.

Honing Biosciences : les données clés

Président : Abdelkader Bousabaa
Création : 2018
Siège social : Paris
Secteur : DeepTech
Activité : plateforme pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques


Financement : 2 millions d’euros en juillet 2020…

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
DeepTech : Honing Biosciences lève 2 millions d’euros pour vaincre les cancers avec les thérapies cellulaires
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?