ActualitéData RoomStartup

Gootip devient Loquest. Décryptage d’un changement de nom salutaire !

Nous vous avions parlé sur FrenchWeb en mai dernier du lancement de Gootip, créé au fond d’un garage du Sud-Ouest de la France par Mathieu Bidart (ex-PriceMinister), Eric Gagnaire (ex- Mixad) et Thierry Sebba,

Gootip, devenu Loquest depuis ce matin, est une sorte de Quora local qui permet de poser des questions de tous types en les associant à une ville ou un lieu précis. Les réponses tiennent compte de la localisation de chaque utilisateur via son adresse IP et Facebook Graph entre autres.


Pourquoi ce changement de nom ? Gootip, c’est une contraction de Good Tip, bonne astuce en français. Un service dont l’ambition était et est toujours d’avoir une existence sur le marché américain (25% de son audience) d’où la version anglaise dès le départ. Un nom de start-up qui semblait pertinent jusqu’à ce que ses créateurs se rendent compte, lors d’un déplacement professionnel en Californie que, dans cet état , « goo » est un terme argot qui désigne toute sécrétion corporelle ! Difficile dès lors de séduire la Silicon Valley… Les cultures locales recèlent donc parfois quelques pièges linguistiques difficilement prévisibles. Gootip devient donc Loquest comme Local questions et, cette fois, plus de double sens possible. A moins qu’en finnois…

Lancé en français et en anglais, le service s’appuie sur les API de Google Map pour la localisation des lieux sur une carte, Google Places pour les coordonnées des endroits précis dans une ville ou encore Google Translate pour la traduction de questions/réponses. Gootip, alias Loquest revendique à ce jour 8500 questions, 3000 lieux cités (New-York, San Francisco, Paris et Londres en premier). Les premiers thèmes recherchés sont la restauration, la vie nocturne et les vacances.  

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Je ne sais pas s’il y a un sens spécifiquement californien, mais « goo » désigne effectivement une substance gluante et collante.

    Et comme « Q-tip » désigne un coton-tige, le mélange des deux est peu ragoûtant. :)

    Pas de problème pour Google, mais construire un nom composé avec « goo » est une tout autre proposition.

    Dans le même genre, je me demande si les toulousains de Goojet avaient bien fait de choisir ce nom (« jet de matière gluante ») ?

  2. Parfait mais LoQuest rappelle vaguement Locust (une des 12 plaies d’Égypte: les sauterelles) or Low Quest ( une Quete (au sens épique) de peu de valeur ou peut-être même de nature sexuelle …

    Toujours la bonne vieille habitude des Frenchies de ne jamais chercher de conseils ..

Bouton retour en haut de la page
Gootip devient Loquest. Décryptage d’un changement de nom salutaire !
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial