A la uneActualité Start Me UpArts et CultureInvestissementsLes levées de fonds

Exclusif: les français d’edjing, spécialistes du mix musical sur mobile, lèvent 2 millions d’euros

La start-up qui a créé une application de mix musique sur smartphones et tablettes accueille plusieurs poids lourds à son board.

Qui aurait parié sur cette petite équipe de l’ouest parisien, qui a lancé l’année dernière une application web permettant de jouer les DJ’s derrière ses platines virtuelles ? Personne hier, et à peu près tout le monde aujourd’hui …

La start-up – à l’origine baptisée Djit – vient de boucler un important tour de table auprès du fonds français Entrepreneur Venture, et fait entrer une pointure au board: Daniel Marhely, le fondateur de Deezer, et des noms plus discrets, « des gens d’origine anglo-saxone » indique le fondateur d’Edjing Jean-Baptiste Hironde.

Capture d’écran 2013-09-23 à 21.13.01La levée de fonds a été finalisée en juillet, après une période où tout allé très vite pour l’équipe parisienne:  » On a eu beaucoup de term sheets ces derniers mois ». Il faut dire que l’application – N° 1 mondiale en mix musique – totalise en quelques mois 10 millions de téléchargements sur 170 pays, sur iOS, Android, Amazon et Windows. Elle acquiert entre 1 et 1,5 millions de nouveaux utilisateurs chaque mois…!

Ce tour va financer la croissance de la start-up, qui développe son chiffre d’affaires comme un éditeur de jeux: Edjing a opté pour le modèle freemium et propose des contenus additionnels type skins pour personnaliser sa platine ( 45% du CA), des effets de musique et des fonctions pour compléter son mix, avec des packs vendus entre 2 et 100 euros, la moyenne des ventes étant de 20 euros.

Capture d’écran 2013-09-24 à 07.02.50Le tout sans pub aucune. Résultat: la société est devenue rentable 6 semaines après avoir lancé son offre freemuim en début d’année. Edjing ne dépend pas des annonceurs, qui pourtant ont senti le vent venir : Deezer est désormais intégré à l’application Edjing, et Microsoft est aussi partenaire.

« Cette levée de fonds permettra à edjing d’accélérer le développement international. Les marchés nord-américain et asiatique, représentant respectivement 30% et 20% du marché de l’application en volume, sont une priorité », précise Jean-Baptiste Hironde. En attendant, l’équipe de 15 personnes- qui va doubler d’ici quelques mois- va se concentrer à développer de nouveaux verticales dans l’univers des applications musicales.

Les chiffres d’Edjing:

  • Date de création: 2012
  • 10 millions d’utilisateurs
  • Couverture e téléchargements: : 170 pays. USA N°1
  • 15 salariés

Revoir la démo exclusive sur iPad

 

Tags
Plus d'infos

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

18 commentaires

  1. Oui j’ai testé il y a un moment déjà. Ce n’est pas fait pour les djs mais pour s’amuser un peu en soirée. Avec un ipad pourquoi pas mais pas plus petit

Share This