ActualitéDistributionTech

Facebook Messenger va se lancer dans le transfert d’argent pour contrer Snapchat

Facebook Messenger  va permettre d’envoyer des paiements directement via l’application, aux Etats-Unis. Le petit signe «$» renverra les utilisateurs vers une interface de paiement. La transaction se fera en entrant un code de carte bancaire américaine (Mastercard or Visa) ou bien par le système TouchID. Le destinataire recevra l’argent une fois qu’il aura renseigné son propre compte bancaire. Tant que ce n’est pas le cas, c’est Facebook qui détiendra l’argent, en attendant.

Cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore disponible. Elle devrait l’être d’ici quelques mois aux Etats-Unis, pour les applications fonctionnant sur le Web, sous iOS et sous Android. Pour ce qui est des autres pays, on ignore encore si la fonction paiement y sera disponible et à quelle échéance. Dans le message publié par la société, il n’est pas précisé si un montant maximal sera défini. On se rappelle toutefois que Facebook avait formulé une demande d’agrément pour un service monétaire auprès de la banque centrale d’Irlande en 2014,  il se pourrait donc qu’une extension européenne soit envisagée.

Venmo et Square Cash déjà actifs sur le transfert d’argent P2P

snapcash
Vue de l’application Snapchat

Pour la firme américaine, l’objectif est de conserver l’utilisateur le plus longtemps possible dans la sphère « Facebook » et éviter qu’il n’ait à quitter l’application et le réseau pour effectuer ce type de transaction.

C’est la première fois que Facebook met à disposition des particuliers une telle possibilité. En revanche, le réseau gère déjà des millions de transactions pécuniaires pour les annonces publicitaires et les jeux. Avec cet ajout, il vient se positionner sur le même terrain que des services permettant déjà d’échanger de l’argent en mode en peer-to-peer comme Venmo ou Square Cash, lancée publiquement outre-Atlantique en octobre 2013. Facebook veut surtout éviter de laisser la voie libre à Snapchat, qui s’est allié à Square en novembre et a lancé son propre service de paiement mobile sur la base de Square cash.

Lire aussi:

>> M-commerce, bientôt le grand saut ?

Tags
atelier-platform

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This