Fonds d'investissementInvestissements

Fort de 314,5 millions d’euros, Balderton Capital veut financer les futurs champions européens

Avec plus de 88 sociétés en portefeuille et 2,3 milliards de dollars investis, Balderton Capital, fonds d’investissement spécialisé dans les nouvelles technologies, est considéré comme l’un des plus prestigieux d’Europe.

Balderton Capital vient d’annoncer avoir réuni 314,5 millions d’euros pour renforcer son fonds d’investissement.

Installé au coeur de Londres, loin des classiques bureaux feutrés des fonds d’investissement européens, Balderton Capital accompagne en série A des projets à fort potentiel avec des tickets allant de 1 million à 20 millions de dollars. Il compte dans son portefeuille le site e-commerce Yoox racheté par Net-à-Porter en 2015 (rebaptisé depuis Yoox Net-à-porter) ou encore Talend, Aircall et Vestiaire Collective.

L’ambition est le maître-mot de Bernard Liautaud, General Partner de Balderton Capital, qui est prêt à accompagner de nombreuses années les entreprises dans lesquelles ils investissent. «On cherche des entrepreneurs qui sont ambitieux. C’est très important de voir des personnes qui ont envie de créer de très grandes entreprises, qui ont envie d’avoir un impact planètaire», nous détaille t il.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Fort de 314,5 millions d’euros, Balderton Capital veut financer les futurs champions européens
Proxyclick lève 13,5 millions d’euros pour digitaliser le registre des visiteurs à l’accueil des entreprises
La startup Front lève 59 millions de dollars pour sa messagerie collaborative
RGPD: Fair&Smart lève 2,2 millions d’euros pour faciliter la gestion des données personnelles
Blossom Capital lève 185 millions de dollars pour rapprocher startups européennes et investisseurs US
LumApps lève 70 millions de dollars pour son intranet collaboratif
Marketing: AppsFlyer boucle une méga-levée de 210 millions de dollars pour conquérir l’Asie
Copy link