ActualitéBusinessDecode BusinessHR TechTV

Freelances: la plateforme Malt lève 25 millions d’euros avec l’Europe en ligne de mire

Le montant

Malt, la plateforme de mise en relation entre freelances des métiers du numérique et entreprises, vient de finaliser une troisième levée de fonds d’un montant de 25 millions d’euros menée par Idinvest Partners. ISAI et Serena, investisseurs historiques, ont également participé.

Depuis sa création en 2013, l’entreprise a levé un total de 32 millions d’euros.

Le marché

Depuis son lancement il y a six ans, Malt et toutes les autres plateformes de freelances, profitent d’une conjoncture favorable: le marché du travail est en pleine mutation et le nombre de personnes qui font le choix du freelancing ne cesse de progresser, et notamment dans les métiers du numérique. Ils seraient au total plus de 930 000 en France. Leur proportion a ainsi augmenté de plus de 126% en 10 ans, selon une étude réalisée par Malt et OuiShare.

Si Malt est en train de construire une stratégie de développement en Europe, la France est un marché où les perspectives de développement sont encore nombreuses estime Vincent Huguet, co-fondateur de l’entreprise:Apple-converted-space »>  «Le marché est totalement en train d’exploser. Nous sommes à un point d’inflexion où les grands comptes sont en train de comprendre qu’ils doivent avoir accès à ces nouveaux talents là où avant ils faisaient appel à leurs partenaires prestataires dans le conseil, les ESN, les SSII, etc. Aujourd’hui, ils réalisent qu’ils doivent aussi savoir composer avec les freelances. Car de plus en plus de personnes choisissent de passer d’un cabinet de conseil au freelancing».Apple-converted-space »>  La startup française revendique 100 000 freelances inscrits et 15 000 clients sur la plateforme. En Espagne, où elle est implantée depuis un an, elle comptabilise 10 000 freelances.

Face à un marché avec de telles perspectives, de nombreuses plateformes se sont lancées ces dernières années, comme freelance.com, Upwork ou encore Crème de la Crème. « Il y a 10 millions de freelances en Europe. Donc effectivement le marché estApple-converted-space »>  gigantesque et il y a plein d’acteurs. Il y en a eu depuis le début du Web. Après, nous avons chacun un positionnement un peu différent», commente Vincent Huguet.

Malt estime que ces points différenciant reposent en particulier sur deux paramètres. Le premier est « le côté local ». La plateforme se donne surtout pour mission de mettre en relation des freelances et des entreprises situés dans le même pays.Apple-converted-space »>  Un axe beaucoup plus porteur selon Vincent Huguet. «99% du marché reste des entreprises locales qui travaillent avec des freelances locaux, même si le ‘digital nomadisme’, le offshoring, peut se développer. Cela ne représente qu’une toute petite partie du marché», explique-t-il. Pour le co-fondateur, la deuxième force de sa plateforme est «de ne pas fonctionner sur un modèle d’appel d’offres où on montrait en concurrence des freelances, à l’instar d’un jobboard». «Nous sommes une marketplace très simple, où l’entreprise va par exemple chercher un développeur Android sur Paris, et le but est d’avoir un algorithme de matching qui soit de plus en plus efficace. Pour le client, en fait, c’est aussi simple que de se rendre sur Airbnb pour chercher un appartement».

La jeune pousse qui ne communique pas sur son chiffre d’affaires cite des entreprises comme Essilor, Accorhotels, Société Générale, EDF, le Bon Coin ou encore BlaBlaCar parmi ses clients. Elle compte 90 collaborateurs.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce dernier tour de table, Malt souhaite accélérer son développement en Europe continentale pour commencer. La startup se lance en Allemagne, puis les Pays-Bas et la Belgique suivront en fin d’année. « Puis, on fera le bilan de ce qui a été fait pour voir où on ira », explique Vincent Huguet. La plateforme souhaite également intensifier son déploiement au sein des grands comptes.

Malt : les données clés

Fondateurs : Vincent Huguet, Jean-Baptiste Lemée et Hugo Lassiège
Création : 2013
Siège social : Paris
Activité : plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises
Effectifs : 90

Retrouvez l’interview complète de Vincent Huguet, co-fondateur de Malt:

Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This