ActualitéBusinessMarketing & CommunicationRetail & eCommerceStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Alcméon, la solution SaaS de gestion et d’engagement pour les marques

L’idée d’Alcméon est née dans un aéroport : Bertrand Stephann et Mathieu Lacage, les fondateurs se trouvaient dans la salle d’attente d’un aéroport américain, leurs vols étaient retardés par la neige, les voyageurs se sentaient abandonnés, sans moyen d’information… Et ils se sont dit: la compagnie devrait nous répondre et nous tenir informés par texto !

Alcméon est une solution SaaS de gestion et d’engagement pour les marques.

Plus de détails avec Charles Doxuan, CMO Chief Evangelist:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

D’après l’étude Social Life 2018 d’Harris Interactive, 75% de la génération Z utilise en priorité des apps comme Messenger pour communiquer au quotidien, et de moins en moins le téléphone et l’email. Plus de 100 milliards de messages sont échangés chaque jour sur Messenger et WhatsApp seulement… Il est grand temps que les entreprises prennent la mesure de cette révolution! Nous avons créé avec nos clients pionniers comme Orange et Oui.sncf un outil industriel qui permet de répondre aux clients en masse, 24h/24 sur les réseaux et leurs messageries tout en augmentant la qualité de service!

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre technologie hybride (IA/chatbots + conseillers augmentés) permet d’abord d’étendre les heures d’ouvertures des services clients à coût marginal. Elle permet ensuite des gains en productivité impressionnants : une réponse envoyée par un chatbot « self-care » revient à quelques dizaines de centimes versus 6 euros et plus pour un appel téléphnique, et lorsqu’un conseiller répond dans Alcméon à une demande sur Messenger ou Twitter, il répond de 2 à 4 fois plus vite grâce à la préqualification automatique ou à notre moteur de suggestion dédié.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos premiers clients venaient de secteurs traditionnellement en avance dans la transformation digitale (télécom, travel…). Leurs clients finaux venaient naturellement sur les réseaux sociaux pour poser des questions sur leurs produits ou services, ou se plaindre de dysfonctionnements. Donc le premier usage a été de pouvoir capter tous ces messages publics et privés puis de les analyser et les router automatiquement aux bonnes équipes ou aux bons chatbots pour un traitement rapide et efficace.

Aujourd’hui nous avons de nombreux clients dans le retail, la banque et les services. Ces clients nous tirent vers de nouveaux usages que rendent aussi possible les nouvelles fonctionnalités Messenger, Twitter, Instagram ou WeChat. Par exemple l’utilisation du social messaging directement sur les pages web ou en outil de qualification derrière une campagne de posts sponsorisés sur Facebook ou Twitter.

Quel est votre plan de développement?

Nous venons d’apprendre avec plaisir que notre pass French Tech a été renouvelé. Notre croissance en 2017 a été de plus de 130%. Les axes de notre plan de développement sont simples: continuer à innover rapidement en capacité d’automation pour permettre à nos clients de passer à la vitesse supérieure en terme de service et de commerce conversationnel, et nous développer à l’international. Nous étions au grand salon retail NRF de New York en janvier, nous serons au salon RTBE à Londres en mai. Notre plateforme peut interpréter une vingtaine de langues différentes dont le Chinois et notre interface est déjà disponible en Français, en Anglais, en Espagnol, en Italien, en Néerlandais et en Turc.

Quels sont vos enjeux?

Le premier enjeu est d’accélérer l’évangélisation des acteurs du marché pour qu’ils prennent bien la mesure de ce que permet le social messaging aujourd’hui. Un canal de réponse aux clients plus rapide, plus efficace, mais aussi une nouvelle façon d’accéder aux produits et services et de se connecter aux marques ! Aujourd’hui presque toutes les briques techniques sont réunies pour en faire une arme commerciale extrêmement puissante par exemple pour les retailers.

Ensuite bien sûr, notre enjeu principal va être de gérer notre croissance et de continuer à garder cet équilibre qui plaît aujourd’hui beaucoup à nos clients entre des innovations en continu qui fonctionnent et apportent tout de suite plus de performance ou de qualité de service, et la préparation du « coup d’après ». Car, on en est convaincu ici, en matière de social messaging, on n’a encore rien vu !

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont soit des spécialistes de la relation client digitale intégrant aussi l’email ou le téléphone, soit les modules additionnels réseaux sociaux des plateformes CRM. Ce qui nous distingue c’est notre technologie hybride IA+Bot+humain, et notre pure spécialisation social messaging qui nous permet d’avoir un workflow vraiment adapté à ce canal, et de suivre le rythme d’innovation très rapide de nos partenaire comme Messenger ou Twitter.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Pony Ma le fondateur de WeChat, parce que derrière la montée du messaging, c’est le modèle qu’il a inventé que tout le monde copie aujourd’hui !

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

Dropbox (pour partager des fichiers), Evernote (pour ne rien oublier), Pipedrive (pour suivre notre pipe commercial), Redmine (pour suivre l’activité) et Alcméon 😃 ( pour répondre aux clients et leur montrer comment notre plateforme marche. Eh oui, on s’en sert nous même tous les jours !)

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

Vivatech bien sûr (nous y serons avec LVMH), les événements du French Tech Central à Station F (parce que c’est la French Tech et parce que c’est à Station F), F8 la conférence développeurs de Facebook (parce que c’est le groupe Facebook, c’est à dire aussi Messenger, Instagram, Whatsapp…), la conférence développeurs Apple (parce que iMessage est aussi un canal potentiel et puissant de service client), les événements à venir du Hub France IA….

Une start-up à nous faire découvrir ?

Skyboy, une super startup française qui a créé un nouvelle expérience immersive sur mobile.

Les données clés:

  • Fondateurs : Bertrand Stephann et Mathieu Lacage
  • Date de création : Lancement du projet : juillet 2011. Lancement commercial de la plateforme Alcméon : 2015.
  • Levée de fonds : 350K€ en crowdfunding avec l’excellente plateforme française WiSEED
  • Siège : L’équipe technique est au soleil à Sophia-Antipolis, l’équipe business est à Paris dans l’extraordinaire Station F!

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This