ActualitéBusinessMarketing & CommunicationStartupStartup du jour

[FW Radar] Ludus veut concurrencer PowerPoint

Fondée en décembre 2016 par Lionel Cordier (CEO) et Vincent Battaglia (CTO), Ludus développe un outil pour rendre plus créative la conception d’une présentation type PowerPoint.

Plus de détails avec Vincent Battaglia, CTO et co-fondateur de Ludus.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Vincent Battaglia, CTO et co-fondateur de Ludus: Ludus est né de le frustration grandissante de notre CEO Lionel Cordier avec les outils de présentation dits «classiques» (PowerPoint, Keynote et Google Slides). Ceux-ci sont trop orientés vers le grand public et ne répondent pas à ses besoins spécifiques de designer et directeur de sa propre agence créative.

Quelle est votre proposition de valeur?

Ludus permet des choses qui sont très recherchées par les créatifs et qui ne sont habituellement disponibles que dans des logiciels de design avancés (tels que Photoshop ou Sketch) comme les blend modes, le color overlay ou encore les raccourcis clavier (à ce titre, on se présente souvent comme le «Sketch de la présentation»). Étant web-based, notre solution résout aussi les problèmes de partage, de compatibilité et de collaboration qui frappent les logiciels desktop comme PowerPoint et Keynote; et propose une multitude d’intégrations, sous forme d’embed, avec des services tiers comme YouTube, Vimeo, GIPHY, Unsplash, InVision, Framer, Sketchfab, CodePen, Dropbox, Typeform, etc. (à ce titre, on se présente également comme le «PowerPoint du 21ème siècle»).

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Environ 2/3 de nos utilisateurs viennent du monde créatif (freelance designers ou agences). Ils l’utilisent pour leurs pitches en clientèle ou comme support lors d’interventions à des conférences. Dans le dernier 1/3, on trouve des développeurs et des marketers qui l’utilisent dans le cadre de leur travail (présentations internes ou destinées à la clientèle) mais aussi pas mal d’étudiants qui l’utilisent pour leurs travaux ou de professeurs qui l’utilisent comme support de cours.

Quel est votre plan de développement?

Nous sommes pour l’instant focus à 100% sur la niche créative et nos utilisateurs viennent déjà des 4 coins du monde mais nous souhaitons étendre petit à petit à d’autres niches et pourquoi pas détrôner PowerPoint un jour. Au delà de cela, nous souhaitons aussi aller chatouiller des produits comme Slideshare ou Speaker Deck, car même si nous sommes concentrés sur l’outil pour l’instant, notre ambition est également de devenir une plate-forme à un moment donné.

Quels sont vos enjeux?

Même si PowerPoint compte 1 milliard d’utilisateurs, notre plus gros enjeu est de pouvoir toucher un marché suffisamment gros à terme, et surtout d’amener suffisamment de valeur ajoutée par rapport à la concurrence (qui est gratuite ou presque) pour convaincre nos utilisateurs potentiels de faire le switch et de payer pour notre solution (le produit est gratuit en solo mais payant pour les équipes).

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont Microsoft (PowerPoint), Apple (Keynote) et Google (Slides). Cela peut faire peur d’avoir les trois plus grosses boîtes tech du monde comme concurrents, mais ce sont de gros paquebots en mode «sustainable», et ils bougent beaucoup moins rapidement que nous (sur le temps que Ludus était construit de A à Z, entre janvier et maintenant, aucun d’eux n’a sorti de fonctionnalités significatives dans leurs produits respectifs).

Nous nous distinguons des applications desktop comme PowerPoint et Keynote en résolvant les problèmes de partage, de compatibilité et de collaboration qui les frappent. Avec notre solution, envoyer une présentation, c’est envoyer une URL, et on peut être certain que la présentation sera vue comme elle a été créée. Par rapport à Google Slides, nous offrons une multitude d’intégrations alors qu’ils offrent uniquement la possibilité d’intégrer des vidéos YouTube.

Il y a aussi Prezi qui a eu pas mal de traction ces dernières années mais la création est vraiment complexe et contre-intuitive, même pour un designer professionnel. De plus, même si le résultat peut être «wow» dans certains cas, il donne le mal de mer la plupart du temps.

Les données clés:

  • Fondateurs : Lionel Cordier (CEO) et Vincent Battaglia (CTO)
  • Date de création : décembre 2016
  • Levée de fonds : 550 000 dollars
  • Siège : Paris
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Un commentaire

  1. Offrir des options aux utilisateurs qui désirent produire des présentations, c’est bien. Mais l’affirmation suivante me fait tiquer: « …ils bougent beaucoup moins rapidement que nous (sur le temps que Ludus était construit de A à Z, entre janvier et maintenant, aucun d’eux n’a sorti de fonctionnalités significatives dans leurs produits respectifs. ». Je ne connais pas suffisamment Keynote ou Google Slides, mais je sais que pour PowerPoint O365, plus d’une dizaine de fonctionnalités importantes ont vu le jour entre Janvier et Août 2017 (Source: voir le site support.office.com, article Nouveautés de PowerPoint 2016 pour Windows), dont celle plutôt majeure du support des modèles 3D dans les présentations. Avant d’affirmer que les grandes entreprises ne bougent pas, il serait peut-être bon de revoir ce qu’elles ont pu accomplir.

Share This