ActualitéEuropeLes levées de fondsTech

GenyMobile se finance à hauteur de 7 millions d’euros et veut recruter 30 personnes

Le montant

GenyMobile vient de lever 7 millions d’euros auprès d’Alven Capital en tant que principal apporteur de fonds. Bpifrance a également contribué au financement via le Fonds Ambition Numérique. En juillet 2014, la société avait déjà levé 2 millions d’euros en amorçage auprès de l’entrepreneur canadien Ryan Cook. Ceci lui a permis de s’installer dans la Silicon Valley.

Le coeur de métier

L’offre se décline en trois services. L’émulateur d’applications Android GenyMotion (3,3 millions d’utilisateurs actifs) est la principale source de revenu de la société. Cet outil permet aux entreprises de personnaliser des applications pour qu’elles correspondent exactement à leurs besoins, le code source de la plateforme étant ouvert.

GenyDeploy est la deuxième offre. Elle permet de configurer une flotte Android très rapidement: 540 à 570 smartphones peuvent être configurés par une personne en une seule journée, contre 8 à 12 précédemment. Enfin, GenyMaster est l’offre la plus récente. Elle permet de créer un « master » de gestion de la flotte de smartphones d’une entreprise.

Le modèle économique

La société commercialise ses services en Saas (software as a service). Elle facture son offre GenyMotion 299 euros par an aux entreprises, GenyDeploy est vendue au déploiement (l’offre coûte entre 2 et 20 dollars par terminal équipé ) et GenyMaster sera commercialisée via une licence annuelle.

L’entreprise s’est implantée dans la Silicon Valley en 2014 et y compte environ la moitié de ses clients à ce jour. Parmi ses clients: Google, Twitter, Microsoft, Facebook, Tesco Samsung, LinkedIn, eBay, Spotify…

Elle annonce un chiffre d’affaires prévisionnel de 6 à 8 millions d’euros pour 2015 mais reste discrète sur celui dégagé en 2014. Elle fait face à la concurrence d’autres émulateurs comme Windroy, Andy OS.

Les objectifs

« Nous allons recruter 30 personnes d’ici la fin de l’année, dont la majorité de développeurs spécialisés sur Android en France à Paris et à Lyon. Aux Etats-Unis, nous recherchons des chefs de projets, des professionnels du marketing, des commerciaux, des gestionnaires e-commerce. Par ailleurs, nous devons financer le développement de la plateforme intégrée qui regroupera les 3 services existants (GenyMotion, GenyDeploy et GenyMaster) » explique Arnaud Dupuis, cofondateur de GenyMobile avec Angélique Zettor en 2011.

Soucieux de minimiser le turnover au sein de l’entreprise, ses deux fondateurs veulent investir dans des échanges internes afin de renforcer la marque employeur. Les employés de Paris, Lyon et San Francisco peuvent demander à aller travailler quelques semaines dans une autre entité que la leur et GenyMobile finance alors le voyage et l’hébergement à San Francisco.

« Nous allons aussi consentir des dépenses marketing pour répandre notre culture d’entreprise, nous sponsorisons des événements et certains de nos développeurs vont animer des conférences à travers le monde » précise Arnaud Dupuis. Il confie que des nouveautés technologiques seront annoncées d’ici à la fin de l’année.

[tabs]

[tab title= »GenyMobile: les données clés »]

Fondateurs: Arnaud Dupuis et Angélique Zettor

Création: 2011

Siège social: Paris, est aussi implanté à Lyon et San Francisco

Activité: Gestion technique des terminaux Android

Effectifs: 50 personnes

Financement: 2 millions d’euros (2014) et 7 million d’euros (2015)

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This