ActualitéData RoomTech

[Géolocalisation indoor] Bientôt le vrai décollage ?

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Centres commerciaux, musées, aéroports…. Le 25 septembre dernier Google a donné le coup d’envoi de son service de géolocalisation indoor en France. Si certains acteurs français n’ont pas attendu l’arrivée du géant américain pour développer des technologies similaires, le lancement des « Indoor Maps » de Google pourrait bien jouer un rôle catalyseur.

Estimé à 6 milliards de dollars à l’horizon 2017, le marché de la géolocalisation indoor, qui permet aux utilisateurs de se repérer à l’intérieur de grands bâtiments, s’affiche comme une véritable toile de fond pour de multiples opportunités commerciales.

Le rôle d’évangélisation de Google 

« Nous entrons dans une stratégie de volume », explique Christian Carle, CEO de la solution de géolocalisation Nao Campus, éditée par la société toulousaine Pole Star. Fondée en 2002, la start-up est également basée à Palo Alto en Californie depuis la finalisation d’une levée de fonds de 2,7M € en avril 2011. « L’objectif était de se retrouver au coeur de l’écosystème web afin de « scaler » notre solution », précise Christian Carle.

Aujourd’hui, Pole Star revendique 4 millions de mètres carrés indoor couverts dans le monde. La société toulousaine a notamment déployé sa brique technologique Nao Campus dans le centre commercial des 4 Temps à la Défense, à la Citée des Sciences et de l’Industrie ou encore dans les aéroports Roissy CDG et Toulouse Blagnac.

Si, à première vue, l’arrivée de Google sur le marché français semble constituer une sérieuse concurrence pour Pole Star et son homologue Insiteo, la firme de Mountain View pourrait, en fait, jouer un véritable rôle d’évangélisation auprès des acteurs locaux. Christian Carle estime d’ailleurs que 2013 sera une année décisive : « On devrait voir passer le marché du stade de l’adolescence à une certaine maturité ».

Outre le rôle majeur de Google, de part sa force de frappe et sa notoriété, la brique technologique Nao Campus se différencie sur certains points. Contrairement à Google, Pole Star ne déploie pas une approche globale mais une offre tournée vers le propriétaire de site en l’occurrence ADP (Aéroports de Paris) ou encore Unibail. Par ailleurs, la société toulousaine revendique une précision des données plus poussée que celle offerte par l’application Google. Autre élément de différenciation : la solution Nao Campus est disponible aussi bien sur les terminaux Android que sur les iPhones, grâce au développement d’une technologie bien spécifique. Enfin, Pole Star permet aux clients de récupérer les nombreuses données issues de la géolocalisation de leurs clients. De très précieuses informations qui sont en revanche, comme à son habitude, conservées par le géant américain.

Quand la géolocalisation indoor devient le clic de l’e-commerce

La démocratisation croissante des smartphones et l’équipement des lieux publics en Wifi constituent également des éléments clefs dans le décollage de ce nouveau marché . « Grâce la géolocalisation Indoor le smartphone devient un média en temps réel », précise Anne Monié, Directrice Marketing chez Pole Star.

Guidage, animations, chasses aux trésors, services en réalité augmentée, networking…. La géolocalisation Indoor devrait donc constituer le géo-marketing de demain directement intégré aux applications mobiles. Les technologies imbriquées comme celle de Nao Campus permettent, en effet, aux professionnels d’envoyer le message au bon moment à la bonne personne et au bon endroit… « La géolocalisation indoor devient le clic de l’e-commerce », résume Anne Monié.

Anne Monié, Directrice Marketing chez Pole Star, détaille les multiples opportunités basées sur la géolocalisation indoor :

Bouton retour en haut de la page
[Géolocalisation indoor] Bientôt le vrai décollage ?
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media