ActualitéAffaires publiquesAmérique du nordBusinessTechTransport

Google réclame 2,6 milliards de dollars à Uber pour vol de secrets industriels

L’addition s’annonce particulièrement salée pour Uber. En effet, Waymo, la filiale de Google dédiée à la voiture autonome, réclame au moins 2,6 milliards de dollars, soit 2,2 milliards d’euros, à la plateforme de VTC pour avoir volé une série de secrets commerciaux. Jusqu’ci tenu secret, le montant demandé par la firme de Mountain View en guise de dommages et intérêts a été révélé par les avocats d’Uber au cours d’une audience devant le tribunal de San Francisco. Pour l’heure, neuf secrets commerciaux auraient été compromis par Anthony Levandowski, co-fondateur d’Otto, start-up devenue la filiale de camions autonomes d’Uber et ancien ingénieur de Google qui travaillait sur le projet de voiture autonome.

La firme de Mountain View accuse Anthony Levandowski d’avoir téléchargé plus de 14 000 fichiers confidentiels. D’après Waymo, il aurait téléchargé au total 9,7 Go de fichiers sensibles. Ces derniers contenaient notamment des informations confidentielles relatives au système LiDAR de Waymo. Les capteurs LiDAR permettent à une voiture de détecter les véhicules, les piétons, les cyclistes et les obstacles autour d’elle. Cette technologie est basée sur l’émission de courtes impulsions de lumière laser de manière à ce que le logiciel intégré à la voiture autonome soit capable de générer une image 3D en haute définition de l’environnement autour du véhicule. «Des centaines d’ingénieurs de Waymo ont passé des milliers d’heures et notre entreprise a investi des millions de dollars pour concevoir un système LiDAR hautement spécialisé et unique», avait indiqué Waymo en début d’année. Personnage clé de l’affaire, Anthony Levandowski a été licencié par Uber en mai.

Un montant deux fois supérieur aux dépenses de Google dans la voiture autonome 

Le montant réclamé par Google est colossal dans la mesure où la filiale d’Alphabet a dépensé 1,1 milliard de dollars au total pour son programme visant à développer des voitures autonomes. Cette somme concerne la période de 2009, l’année où le «Project Chauffeur» de Google a été créé par Sebastian Thrun, professeur de Stanford considéré comme le père de la Google Car, à fin 2015. Sur six ans, cela représente ainsi un budget annuel d’environ 166 millions de dollars.

Lancée en février, la procédure judiciaire engagée par Waymo doit aboutir à un procès. Celui-ci doit s’ouvrir le 10 octobre prochain pour durer trois semaines. Cependant, les avocats de Waymo ont demandé un report du procès au 5 décembre. Ils souhaitent en effet se donner plus de temps pour examiner dans les moindres détails le rapport commandé par Uber à un cabinet d’avocats, au moment du rachat d’Otto. Les avocats de la firme de Mountain View estiment en effet qu’Otto est une invention d’Anthony Levandowski pour vendre les technologies volées chez Waymo. Le juge William Alsup décidera de la date finale du procès le 3 octobre.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Google réclame 2,6 milliards de dollars à Uber pour vol de secrets industriels
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe