ActualitéAmérique du nordBusinessTechTransport

Google a déjà dépensé au moins 1,1 milliard de dollars dans la voiture autonome

Google ne lésine pas sur les moyens pour se faire une place de choix sur le marché de la voiture autonome. Selon le site IEEE Spectrum, la firme de Mountain View a ainsi dépensé 1,1 milliard de dollars au total pour son programme visant à développer des voitures autonomes. Cette somme concerne la période de 2009, l’année où le «Project Chauffeur» de Google a été créé par Sebastian Thrun, professeur de Stanford considéré comme le père de la Google Car, à fin 2015. Sur six ans, cela représente ainsi un budget annuel d’environ 166 millions de dollars.

Le montant des dépenses de la filiale d’Alphabet dans la voiture autonome a été divulgué accidentellement à l’occasion du combat juridique intenté par Waymo, la filiale de Google dédiée à la voiture autonome, à Uber pour vol de propriété intellectuelle. En effet, Shawn Bananzadeh, analyste financier chez Waymo, a dévoilé cette information lors de son témoignage. Alors qu’Uber misait sur un arbitrage privé pour régler l’affaire, la justice américaine a décidé de rejeter tous les recours de la plateforme de VTC. Par conséquent, un procès aura bel et bien lieu entre Waymo et Uber à partir d’octobre.

Un montant modeste face aux 15 milliards d’Intel pour racheter Mobileye 

Bien que la somme investie par Google dans la voiture autonome ne soit pas anodine, elle est cependant relativement modeste par rapport aux montants dépensés par les concurrents de Waymo. Uber, qui est désormais le meilleur ennemi de Google, a ainsi déboursé 680 millions de dollars il y a un an uniquement pour racheter Otto, société spécialisée dans les camions autonomes. De son côté, General Motors a débloqué une enveloppe de 1 milliard de dollars en mars 2016 pour s’offrir la start-up Cruise Automation, qui développe une technologie permettant de rendre une voiture entièrement autonome.

Ford prévoit également d’investir 1 milliard de dollars sur les cinq prochaines années dans Argo AI, une start-up qui veut développer un système reproduisant le comportement d’un conducteur, de manière virtuelle. Cependant, l’un des investissements les plus importants en matière de voiture autonome est à mettre au crédit d’Intel. La firme américaine a déboursé 15 milliards de dollars en mars pour mettre la main sur la start-up israélienne Mobileye, qui a développé des technologies de reconnaissance de terrain et d’évitement d’obstacles.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This