A la uneActualitéRetail & eCommerceTech

Huit ans après sa création à l’EM Lyon, SAV Group lève 5 millions d’euros

SAV Group, un éditeur de logiciel à destination des professionnels du e-commerce pour gérer leur service après-vente, annonce une levée de fonds de 5 millions d'euros auprès de CapHorn Invest et de ses investisseurs historiques (FaDiese, FRCI, C3P). Elle édite également le site en B2C monSAV.com. 

En 2011, deux ans après avoir été incubé à l’Ecole de Management de Lyon pendant la dernière année du fondateur Vincent Torres, SAV Group levait 250 000 euros auprès de Petit Poucet, un fonds d’aide à l’entrepreneuriat étudiant. «Durant ma dernière année d’étude à EM LYON j’ai travaillé sur ce projet de création d’entreprise, pour découvrir pendant l’étude de marché que cet élément support de la chaîne de valeur de la distribution, appelé « mal nécessaire » par les distributeurs, n’était pas adressé par la révolution digitale», raconte Vincent Torres.

La société commercialise une plateforme en Saas. Elle promet de simplifier les démarches pour le consommateur et d'optimiser les coûts pour les retailers, notamment sur le retour des produits achetés ou encore sur les réclamations. Parmi ses clients, elle revendique La Redoute, la Fnac ou encore Rueducommerce.

Parmi ses concurrents, plusieurs logiciels de gestion en Saas, tels Clouddi, Dimo Maint, mais également Salesforce avec son service Desk.

Avec cette levée de fonds, le groupe prévoit un déploiement de sa plateforme en Europe sous l'entité revers.io.   

Fondateur: Vincent Torres, Olivier Titeux

Siège: Saint-Ouen

Date de création: 2009

Salariés: 20

Bouton retour en haut de la page
Huit ans après sa création à l’EM Lyon, SAV Group lève 5 millions d’euros
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs