/ InsidersActualité

[CONFIDENTIEL] Hyperloop, Apple Park, Ethereum, PrestaShop,Télécopieurs…

#Hyperloop : Richard Branson veut relier Pune à Mumbai en 25 minutes

L’Hyperloop débarque en Inde. Le Britannique Richard Branson, à la tête de l’entreprise Virgin Hyperloop One, a annoncé à Bloomberg son intention d’exporter le projet de capsule de transport à grande vitesse sur le territoire indien pour construire un système de transport ultra-rapide qui reliera la ville de Pune au nouvel aéroport de Mumbai, qui reste à construire, en 25 minutes, soit trois heures de mois qu’aujourd’hui pour effectuer le trajet.

Crédit : Virgin Hyperloop One

Dans cette optique, Richard Branson a signé un accord préliminaire à Mumbai, qui doit aboutir à un trajet d’essai d’ici deux à trois ans après la signature de l’accord final et à la mise en service de la ligne indienne d’ici cinq à sept ans. Sur 30 ans d’exploitation, le projet Pune-Mumbai pourrait générer 55 milliards de dollars de retombées socio-économiques, selon une première étude de Virgin Hyperloop One. L’entreprise californienne, qui a levé 50 millions de dollars en décembre dernier, ambitionne également de relier Dubaï à Abu Dhabi en 12 minutes.

Estimé à 8 milliards de dollars par la presse américaine, le tube Hyperloop pourrait atteindre une vitesse avoisinant les 1 200 km/h. Pour cela, Virgin Hyperloop One a misé sur la technologie de lévitation magnétique. Cependant, le seul aménagement de l’intérieur de la capsule est évalué à 255 000 dollars. Aux États-Unis, ce projet permettrait de relier San Francisco à Los Angeles en moins de 30 minutes.

#Transparence : les employés du nouveau siège social d’Apple se prennent les baies vitrées en pleine figure

La transparence peut être dangereuse, au sens premier du terme. Selon des informations obtenues par Bloomberg, les employés de la firme américaine en font l’amère expérience au sein de l’impressionnant Apple Park, le siège social d’Apple inauguré en avril 2017, et situé à Cupertino en Californie. La faute aux baies vitrées qui délimitent certains espaces de travail. Les yeux rivés sur leur écran de téléphone, les employés se prendraient les vitres en pleine figure.

Comme on peut l’imaginer, les employés d’Apple savent faire preuve d’ingéniosité. Ils ont notamment eu comme idée de coller des post-it sur les vitres pour éviter les accidents. Mais selon leurs témoignages, il leur aurait été demandé de les enlever pour des raisons esthétiques.

Apple aurait peut-être dû se souvenir d’une première mauvaise expérience impliquant des vitres au moment de la création de l’Apple Park : il y a quelques années, une femme avait porté plainte après avoir foncé dans un mur en verre, et s’être blessée, au sein d’un Apple Store aux États-Unis. Un accord avait finalement été trouvé entre les deux parties.

#Cryptominute : le fondateur de l’Ethereum vous déconseille d’investir dans les cryptomonnaies

On entend tout et son contraire sur les cryptomonnaies. Vitalik Buterin, co-fondateur de l’Ethereum, a choisi son camp : celui de l’extrême prudence. Ce dernier a publié un tweet samedi pour partager son point de vue. Il explique que les cryptomonnaies sont des actifs encore nouveaux et très volatiles et que leur valeur peut chuter à zéro à tout moment. “N’investissez pas plus d’argent que ce que vous pouvez vous permettre de perdre”, a-t-il poursuivi. Finissant son texte par un sage conseil : “Si vous cherchez où placer votre épargne, les placements traditionnels sont toujours un pari plus prudent”.

 

#Mouvements : Alexandre Eruimy nouveau CEO de PrestaShop

La société fondée par Bruno Lévêque entre dans une nouvelle phase de son développement et vise une entrée dans le top 3 mondial des solutions de création de boutiques en ligne d’ici 2020.

Ce challenge a été confié à Alexandre Eruimy, qui depuis 2 ans dirigeait le business developpement et qui connait bien les forces et dynamiques de Prestashop. Tout en accélerant le business, l’innovation est au coeur de cette nouvelle étape,  une nouvelle solution PrestaTrust basée sur la blockchain illustre cette stratégie.

PrestaShop est l’une des pépites de la FrenchTech avec une solution ecommerce qui équipe plus de 270 000 boutiques en ligne et réunit une communauté open source de plus d’un million de membres à travers le monde. Des entreprises telles que K-Way, Ma P’tite Culotte, Eric Bompard, Pylones, SFR ou encore BricoPrivé utilisent PrestaShop pour leur boutique e-commerce. La société compte aujourd’hui une centaine de collaborateurs répartis dans 6 bureaux à travers l’Europe et les Etats-Unis.

#LowTech : aux États-Unis, les étudiants en médecine découvrent avec stupeur ce qu’est un fax

C’est l’histoire d’Amol Utrankar, jeune étudiant en médecine de 22 ans, qui travaille dans un centre médical universitaire du Tennessee. Afin d’obtenir le dossier médical d’un nouveau patient auprès de son ancien hôpital, Amol doit en faire une demande administrative, via un formulaire dédié, à renvoyer par télécopieur. C’est ici qu’intervient le moment de solitude pour Amol : il ne sait pas comment utiliser un fax.

Et il n’est pas le seul, comme le rapporte le site américain CNBC. Des milliers de futurs médecins, partout aux États-Unis, sont confrontés à des technologies d’un autre siècle – au sens strict du terme. Car dans l’industrie de la santé, les pagers et les télécopieurs sont encore très utilisés, alors qu’ils ont disparu partout ailleurs.

Amis millenials, ceci est un fax. Crédit : FabrikaSimf Shutterstock

Selon CNBC, cette bonne santé est d’abord due à la force de l’habitude, celle des médecins et des professionnels de santé qui se sentent à l’aise avec l’outil. Le fax est aussi perçu comme sûr et sécurisé, ou en tout cas considéré comme tel en vertu des règlementations qui régissent le partage des données médicales. Enfin, même si la numérisation des données médicales est entamée, le manque d’interopérabilité possible entre les outils utilisés par les différents hôpitaux peut être aussi un frein à l’adoption des systèmes numériques. Selon certains professionnels, le fax pourrait avoir ainsi de longues années à vivre devant lui.

Mais outre la frustration à utiliser des outils obsolètes, les jeunes étudiants savent qu’une technologie mieux adaptée pourrait leur permettre de gagner un temps précieux pour la condition de leurs patients. C’est à n’en pas douter ce que pensent aussi des géants de la Tech, comme Apple ou Amazon, qui ne cachent plus leurs intentions dans le secteur de la santé.

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer