ActualitéBusinessDistributionLes ExpertsManagementTech

[Ils l’ont dit] Le meilleur des paroles d’experts de la semaine…

FrenchWeb a sélectionné quatre phrases clés qui ont été dites par nos experts cette semaine. La domination de la France sur l'omnicanal et le contenu dans l'e-commerce, le niveau d'expertise des agences SEO dans l'Hexagone, ou encore la découverte de l'écosystème entrepreneurial de La Réunion, la rédaction vous propose un retour sur ces phrases présentes dans nos tribunes.

[tabs]

[tab title= »Aurélia Ammour & Christophe Biget, directeurs associés chez iVentures Consulting »]

Disposant de profils éditoriaux et journalistiques de très bon niveau avec une forte expérience dans le digital, la France se positionne désormais en leader aux cotés de la Grande-Bretagne et devant les Etats-Unis

Une idée communément admise réside dans le fait que les acteurs de l'e-commerce français ont encore un peu de retard face à leurs concurrents ou équivalents américains. Si cela reste vrai sur certains aspects, la France n’a cependant plus à rougir et fait même figure de modèle sur deux sujets fondamentaux : l’omnicanal et le contenu.

L’omnicanal 

Les enseignes françaises spécialisées ont très tôt privilégié la convergence du Web et des magasins en misant sur les services et les fonctionnalités omnicanales afin d'enrichir et d'optimiser l'expérience client. Ainsi, nos leaders de l’électronique et de l’électroménager grand public, Darty et Fnac (respectivement 4e et 10e du classement omnicanal de l’eShopper Index 2015), ont été les premiers à offrir à leurs clients des services innovants tels que :

  • E-commercela vérification en ligne de la disponibilité d’un produit en magasin
  • le Click & Collect (en une heure, avec des places de parking dédiées chez Darty)
  • la livraison en moins de deux heures ou en un jour en illimité (à la Fnac grâce à Express+ pour 49 euros par mois)
  • le bouton Darty pour être rappelé pour une assistance
  • la prise de rendez-vous en ligne pour une assistance en magasin (pour la Fnac)
  • d’autres services tels que le Reserve & Collect (produits mis de côté gratuitement pendant plusieurs jours), le retour en magasin de produits achetés en ligne, etc.


Ces pratiques omnicanales ont inspiré d’autres acteurs français…

Lire la suite…

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Bertrand Duperrin, expert FrenchWeb »]

On se plaint (et souvent à tort) que les salariés sont un frein à la transformation. Pourtant, on déploie un trésor d’énergie à les interchanger, et finalement, on continue à recruter les mêmes profils que ceux qu’on veut remplacer et à écarter ceux qui incarnent la norme de demain mais pas celle d’aujourd’hui

Peu importe la manière dont c’est formulé, il n’y a pas une entreprise qui ne se soit assignée l’objectif de devenir digitale et collaborative. Digitale car c’est le sujet du moment, quand bien même toutes ne sont pas tellement au clair sur ce qu’elles mettent derrière le terme. Collaborative car il sera difficile voire impossible de répondre à la complexité de leur environnement sans renforcer collaboration et coopération.

bertrand-duperrinChassez le naturel, il revient au galop. Même si la tâche n’est pas aisée, les entreprises arrivent à avancer, à obtenir de mini-succès à plus ou moins grande échelle. En revanche, un rien suffit pour provoquer un retour à la case départ. Le départ d’un leader inspirant, un manager qui change de poste, une difficulté passagère qui entraîne un serrage de vis, et voilà l’entreprise qui retombe dans ses travers.

Sans prétendre que cela sera la solution absolue, voici quelques bonnes pratiques sans lesquelles il est difficile voire impossible d’envisager un changement profond et pérenne. Loin d'être suffisant mais…

Lire la suite…

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Andréa Bensaid, fondateur de l’agence de référencement Eskimoz »]

Le marché du web est régi par les lois de la sélection naturelle: celui qui ne sait pas s’adapter est condamné à disparaître. Au gré de l’évolution des moteurs de recherche, les agences SEO ont été forcées de s’acclimater

A voir un certain nombre d'acteurs du SEO dans le classement du Frenchweb 500 des entreprises de la tech, se pose la question de leur niveau d’expertise. C'est un sujet qu’on aborde peu, qu’on aime à laisser pour plus tard. Sauf que «plus tard», c’est parfois trop tard: combien de pure players ont dû mettre la clé sous la porte à cause des mauvaises pratiques du marché? À chaque fois que Google déploie un nouveau filtre, Pingouin par-ci, Panda par-là, c’est un raz-de-marée qui emporte une brassée d’acteurs mal préparés aussi facilement qu’un château de sable. Mal préparés… ou mal conseillés?

Un marché régi par les lois de la sélection naturelle

Andrea BensaidLe marché du web est régi par les lois de la sélection naturelle: celui qui ne sait pas s’adapter est condamné à disparaître. Au gré de l’évolution des moteurs de recherche, les agences SEO ont été forcées de s’acclimater. Certaines se sont mises à la page; d’autres se sont évanouies dans l’oubli, terrassées par le mécontentement de clients qui avaient subi les foudres du Juge Google. Les mauvaises pratiques, elles, se sont clairsemées en même temps que les agences devenaient plus expertes.

Pour autant, il n’est pas rare de voir encore…

Lire la suite…

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Olivier Ezratty, expert FrenchWeb »]

La Réunion est une porte de l’Europe sur l’océan Indien, l’Afrique de l’Ouest et le Moyen-Orient

Je dois avouer que je n’étais jamais allé en outre-mer ! Lorsque Richard Touret, CEO de Runware et membre actif de l’association Webcup, m’a proposé d’intervenir à La Réunion et d’en découvrir l’écosystème entrepreneurial, j’étais ravi de pouvoir à la fois apporter ma petite pierre à leur édifice et aussi, d’observer de près comment les entrepreneurs s’y prenaient dans ces contrées isolées et éloignées de la métropole.

Olivier-EzrattyJ’ai donc passé cinq jours sur place entre le 29 mars et le 3 avril 2016 et y ai rencontré des dizaines de personnes, surtout des entrepreneurs établis ou en herbe. Voici donc le compte-rendu de ce séjour, accompagné de quelques réflexions sur l’entrepreneuriat en outre-mer. Par extension, elles peuvent aussi s‘appliquer aux entrepreneurs de la métropole, notamment en région. Mes photos qui sont ici émaillent cet article pour l’illustrer.

L’économie de La Réunion

L’outre-mer comprend 2,7 millions d’habitants occupant 119 394 km2. La France est le seul pays européen a avoir autant d’extensions de son territoire au-delà de sa métropole. La Réunion est la première région d’outre-mer…

Lire la suite…

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This