Startup

Kawet : le pivot d’une start-up vers la cible BtoB

Voilà le bon exemple d’une start-up qui a pensé son produit pour une cible large, et qui a pivoté vers une offre aux entreprises. La start-up Kawet avait lancé en 2010 une plateforme de création d’applications mobiles (sans code, et en temps réel) baptisée Cashew, un outil CMS dédié à la création d’applications (structure, contenus, design…).

Depuis 3 ans, Kawet a fait évoluer sa plateforme vers une solution collaborative d’entreprise, sur mobile et tablette.  A ce jour, plus de 4000 employés travaillent tous les jours avec les applications renommés en workspaces. La création d’espaces de travail (les workspaces) se fait avec l’outil CMS web, lancés depuis l’application Kawet sur iOS et Androïd.

L’exemple de ce pivot et surtout l’évolution du produit développé pour l’entreprise illustrent bien cette tendance qui pousse les startups orientées mobile vers une offre 100%BtoB. Les détails avec Benjamin Hardy, co-fondateur de Kawet :

Suivez nous:

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media

3 commentaires

  1. « L’entreprise redevient sexy! (…) on peut créer des services pro sexy » je confirme ;)

    Bon courage pour votre développement dans l’écosystème B2B !

  2. Dites Frenchweb, pourquoi encore et toujours des anglicismes ?
    CEO, co-founder… Et l’interviewé qui use et abuse d' »enterpraïse » (au lieu de « company ») surtout pour dire entreprise.
    On raisonne dans la langue dans laquelle on pense, c’est pas gagné de raisonné dans un mauvais anglais ;)

Bouton retour en haut de la page