AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsMedia

Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen

AFP

Après avoir acquis SFR Presse, le kiosque numérique Cafeyn a acheté son concurrent néerlandais Blendle pour former un «leader européen» du «streaming de l’information», a annoncé Cafeyn jeudi. «Le groupe Cafeyn se donne les moyens de son ambition de devenir le leader européen du streaming d’information», à l’image de Spotify pour la musique et Netflix pour les films et séries, souligne dans un communiqué la société française. Cafeyn compte désormais 150 salariés dont 90 en France, et deux millions d’utilisateurs. Les modalités de l’opération n’ont pas été rendues publiques.

Blendle avait lancé en 2014 la possibilité de payer des articles à l’unité, attirant plus de 1,5 million d’utilisateurs enregistrés aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Autriche et aux États-Unis. La société avait fait entrer à son tour de table le New York Times et le géant allemand des médias Axel Springer. «Les investisseurs financiers de Blendle étaient arrivés au bout de leur cycle d’investissement», a déclaré à l’AFP Ari Assuied, président et actionnaire majoritaire du groupe Cafeyn. «On a pris l’initiative. On leur a présenté un projet commun de développement. Ils ont les mêmes missions, visions et ambitions.»

SFR Presse acquis en mai 

Fondée en 2006 sous le nom LeKiosk, Cafeyn propose un accès à plus de 1 600 titres de presse (journaux et magazines) pour 9,99 euros par mois, en direct mais surtout en s’appuyant sur des opérateurs (notamment Bouygues Telecom, Free ou Canal+ en France). Le groupe revendique des partenariats avec 500 éditeurs comme Prisma, L’Équipe, Le Figaro ou Elle. Certaines maisons résistent, comme Le Monde ou Le Point, préférant attirer des abonnés sur leurs propres offres. Cafeyn a acquis fin mai auprès d’Altice son kiosque SFR Presse, qu’il a remplacé cette semaine, et sa filiale Milibris, prestataire technique qui permet aux éditeurs de presse de numériser leurs titres papier.

Cafeyn et Blendle sont «extrêmement complémentaires en termes géographiques», souligne Ari Assuied, Blendle étant présent aux Pays-Bas, au Benelux, en Allemagne et aux États-Unis, et Cafeyn en Espagne, Italie, Angleterre, Irlande et Canada. Cafeyn va également reprendre l’algorithme de recommandation et les activités audio qu’avaient développé Blendle, permettant d’écouter des articles.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Copy link