Actualité ClubFW BusinessTech

«La data est le carburant du business digital, et la DMP est son moteur»

[Contenu réalisé en partenariat avec Weborama]

À l’occasion de la Paris Retail Week qui a réuni plus de 600 exposants et 30 000 visiteurs, FrenchWeb a reçu sur le plateau de la NewsRoom Frédéric Olivennes, directeur général France de Weborama, pour faire un point sur e-commerce et data, dont la juste exploitation revêt une importance cruciale dans toute stratégie marketing et commerciale.

Un entretien passionnant, où Frédéric Olivennes évoque le retour d’expérience de son client la Redoute, dont le rachat récent par les Galeries Lafayette récompense le redressement soutenu par la stratégie d’innovation digitale, dans laquelle la data constitue un axe-clé. Il y a 3 ans déjà, à un moment où le terme et le concept étaient encore peu connus, Weborama installait pour la Redoute une DMP (Data Management Platform), à l’ambition résolument ROIste: il s’agissait alors de faire des économies dans les campagnes d’acquisition, en activant les clients endormis, mais les bons seulement.
Un case study à retrouver ici: [Retour d’expérience] La Redoute : la DMP au service de la stratégie data.

Quelles perspectives data pour les e-commerçants?

Le directeur général de l’entreprise technologique évoque aussi quels sont, à son sens, les perspectives et opportunités data pour les e-commerçants en 2017. Tout d’abord, le croisement du CRM avec des données tierces (géolocalisation, comportement, équipement…) donne une connaissance plus scientifique, plus «big data» du client. Ensuite, les commerçants ont désormais la faculté de construire leur propre patrimoine d’audience, de profils, de data: autant d’informations qu’ils peuvent segmenter – à noter qu’une segmentation pertinente est aussi facteur de créativité marketing – et activer en fonction de leurs objectifs business.

La richesse de la data vient de sa volumétrie et de sa complexité. Comment ne pas se laisser déborder par la data, et au contraire la maîtriser pour la mettre au service d’une stratégie ? «Si la data est le carburant du business digital, alors la DMP est son moteur», résume Frédéric Olivennes. «C’est un réservoir où on collecte et organise ses data en fonction de ses logiques de segmentation, et on les active via la DMP, qui a vocation à s’interfacer avec tous les outils de l’écosystème digital de l’entreprise et de ses partenaires.»

Enfin, quels conseils pour l’e-commerçant qui souhaite s’équiper d’une DMP? Frédéric Olivennes en recense trois: vérifier que la DMP sache ingérer et traiter parfaitement les données CRM, s’assurer de la simplicité et de l’efficacité de la DMP dans son interface et ses activations possibles et enfin, s’assurer de choisir un prestataire qui garantit la sécurité des données. Même si Weborama est désormais d’envergure mondiale, la société est française et, pour les clients européens, ses infrastructures sont nationales. Pour Weborama, «aucune bonne politique de développement par la data ne peut se faire au détriment de la relation de confiance qu’on établit avec ses clients».

Interview de Frédéric Olivennes, Directeur Général France de Weborama:

Weborama : les informations clés

Fondateur : Alain Levy
Date de création : 1998
Effectifs : 250 collaborateurs répartis dans 9 bureaux, qui couvrent une vingtaine de pays
Siège social : Paris

Lire aussi : Weborama met de la data sur les mots du Web

 

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This