ActualitéData RoomTech

La nouvelle stratégie « Devices and Services » de Microsoft

Steve Ballmer vient, dans une interview au Seattle Times, de définir Microsoft au futur comme une « devices-and-services company » tout en précisant que Redmond n’aura pas pour vocation de fabriquer tous les terminaux en question. C’est à la lumière de cette orientation stratégique que Microsoft France donnait hier sa traditionnelle conférence de rentrée. L’occasion pour beaucoup de jauger Alain Crozier, son nouveau Président, nommé début juillet.

Même si le mot est trop souvent galvaudé, il semble évident que Microsoft vit en ce moment une petite révolution, qui n’est pas uniquement culturelle. L’objectif est aujourd’hui de mettre en place une interface unique, de la télé connectée au smartphone et de centrer toute la stratégie sur une expérience utilisateur unifiée. Cet objectif sera réalisé notamment à travers Windows 8 et Windows Phone 8 attendus le 26 octobre prochain. Un OS nativement tactile qui aura clairement une petite longueur d’avance sur le parc de terminaux actuellement en service chez les clients de Microsoft.


L’éditeur se lance dans ce qu’il nomme la « Génération OS Cloud ». Qu’il s’agisse de Windows Azure, Windows 8 ou Windows Phone 8 les données suivront partout en mode Cloud mais aussi les applications. C’est toute la gamme de produits qui va être renouvelée dans les 12 prochains mois comme le logo lui-même. Parmi les nouveautés, une version connectée de la suite bureautique Office 365 Famille qui deviendra ainsi potentiellement collaborative via une interaction avec SkyDrive et l’implémentation de Skype.

Entretien avec Nicolas Petit, COO & CMO de Microsoft France.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La nouvelle stratégie « Devices and Services » de Microsoft
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée