ActualitéStartup du jour

La start-up du jour: Zippy guide, le Booking .com du sport

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Zoom aujourd’hui sur Zippy guide, une start-up de région parisienne qui édite une plate-forme de réservation d’activités sportives. Elle commercialise aussi un service aux salles de sport: de la visibilité. A ce jour, environ 200 salles (club de fitness, de waterbike, de boxe…) sont répertoriées.

Nicolas Pasquet
Nicolas Pasquet

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up?

En plusieurs étapes… Je suis d’abord tombé par hasard sur ce type de plate-forme en voyageant aux Etats-Unis et en Angleterre (ClassPass et PayAsUGym), puis en cherchant un court de tennis pour jouer avec des amis… sans succès. En creusant, je me suis rendu compte que ce concept n’existait pas encore en France

A quel(s) besoin(s) répondez-vous? Qui sont vos clients ?

Aujourd’hui les français qui font du sport, pratiquent plusieurs activités, changent régulièrement de club et veulent pouvoir payer ce qu’ils consomment réellement. Nous leur offrons sur un site web la possibilité de faire tout cela, avec en plus des conseils et idées. Pour les clubs nous leur mettons à disposition un mini-site à un prix défiant toute concurrence

Quel est votre modèle économique ? 

Les salles de sport payent un abonnement mensuel pour faire partie de Zippy Guide (39 euros HT/ mois). Nous percevons également une commission sur les ventes faites en ligne (15%). Nous négocions les tarifs avec chaque salle de sport pour proposer des formules plus flexibles (1 / 5 séances ou 1 / 3 mois) et aussi des réductions (jusqu’à -50%).

Qui sont vos concurrents ?

Nous avons 2 concurrents : Gymlib et Fieldin. Notre positionnement (guide + réservation) et notre expérience utilisateur (densité de l’offre, moteur de recherche, affinage..) sont des éléments différentiateurs forts.

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds ? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé ?

Non pas encore, mais cela fait partie de nos objectifs pour 2015. Avec Chloé, mon associée, nous avons une feuille de route avec certains ‘metrics’ à valider avant d’aller voir de potentiels investisseurs. C’est en bonne voie.

Bénéficiez-vous de soutiens particuliers ?

Nous avons le soutien financier de Bpifrance, nous sommes lauréats du Réseau Entreprendre 92 depuis une semaine et aussi incubés chez Paris Pionnières.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Tout n’a pas été facile, loin de là… Je ne parlerai pas de l’énergie qu’on a dû déployer pour obtenir un prêt bancaire… Notre première problématique majeure a été de recruter un développeur pour prendre la suite de l’agence web avec comme objectif de s’approprier l’application et de faire en sorte qu’elle soit robuste et puisse évoluer. C’est chose faite depuis que Jean-Christophe nous a rejoint en mars 2014. On peut maintenant livrer en production de nouvelles fonctionnalités plusieurs fois par semaine !

Que faisiez-vous avant de monter cette société ?

Je travaillais dans l’industrie minière chez Imerys. Je m’occupais de la stratégie & développement d’un business group avec comme mission de faire de la croissance externe dans des pays comme le Pakistan, Malaisie mais aussi Brésil, Inde, US etc. Ça a ouvert mon champ de vision de façon considérable, je recommande sans modération !

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Le meilleur je ne sais pas encore… on verra ! Mais chaque fois je garde en tète ce que disait mon ancien boss « Those who teach can’t do and those who do can’t teach ». J’adore écouter tout le monde, je fais le tri après…

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

J’aime beaucoup les François Pinault, Warren Buffett car ce qui est remarquable c’est de durer et donc de s’adapter. Ça peut arriver à tout le monde de faire un bon coup une fois, mais sur 30 ou 40 ans c’est plus que du talent c’est du génie !

Fondateurs:

Nicolas Pasquet : commercial et finances

Chloé Pasquet : e-marketing et communication

Date de création: octobre 2013

Société basée à : Neuilly-sur-Seine

Effectif: 4 personnes + 2 stagiaires

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La start-up du jour: Zippy guide, le Booking .com du sport
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale