ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

La startup Ankorstore lève 6 millions d’euros pour aider les petits commerçants à résister à Amazon

A peine lancée, la start-up Ankorstore boucle un premier tour de table de 6 millions d’euros auprès de Global Founders Capital, Alven et Aglaé Ventures. La jeune pousse, qui développe une marketplace B2B pour faciliter les échanges entre les marques et les petits commerçants, entend s’appuyer sur ce financement pour accélérer son développement en Europe, notamment en Allemagne et en Espagne dans les prochaines semaines. Sur le Vieux Continent, la société cible un marché estimé à 2 200 milliards d’euros.

DECODE RETAIL : Vous êtes un acteur décideur du retail et de l’eCommerce ? Découvrez notre Club Retail et accédez aux informations clés pour votre business.

Lancée en novembre par Pierre-Louis Lacoste, Nicolas d’Audiffret, Nicolas Cohen et Mathieu Alengrin, tous les quatre issus du monde du retail avec des expériences respectives chez Etsy, A Little Market et Vestiaire Collective (marketplace spécialisée dans les vêtements et accessoires de luxe d’occasion qui a levé 40 millions d’euros en juin dernier), la start-up française s’attèle à rapprocher deux mondes qui peinent parfois à se trouver. «Aujourd’hui, c’est très compliqué pour une marque de distribuer ses produits hors ligne partout en Europe, mais c’est également très difficile pour les boutiques physiques de dénicher rapidement une sélection de marques différenciantes pour rivaliser avec l’e-commerce», note Pierre-Louis Lacoste, co-fondateur d’Ankorstore.

L’Europe, un marché de 2 200 milliards d’euros 

Dans ce contexte, Ankorstore a mis sur orbite une plateforme pour permettre aux commerçants de découvrir et de sélectionner des milliers de marques afin d’enrichir leur offre et ainsi de se différencier en essayant de dénicher des produits qui ne sont pas forcément commercialisés par les enseignes de grande distribution ou les géants du commerce en ligne, comme Amazon qui empiète de plus en plus sur le terrain des commerçants locaux. «Aujourd’hui, les retailers font face à la concurrence accrue des géants du e-commerce, à l’image d’Amazon, et ne disposent pas des outils digitaux pour y répondre efficacement», juge d’ailleurs David Sainteff, Partner chez Global Founders Capital. Dans le même temps, la marketplace B2B de la jeune pousse offre la possibilité à de jeunes marques de distribuer facilement leurs produits dans des boutiques à travers toute l’Europe, avec un lien sans intermédiaire avec les commerçants. 

A ce jour, Ankorstore compte près de 1 000 commerçants et plus de 300 marques parmi ses clients. Gratuite pour les commerçants, la plateforme se rémunère en prélevant une commission de 15% sur les ventes des marques. Avec ce premier tour de table de 6 millions d’euros, la société prévoit de tripler ses effectifs pour atteindre ses objectifs. «Cette levée de fonds va nous donner les moyens de notre ambition : devenir le leader européen, en nous permettant de recruter les talents nécessaires à notre développement, et en prenant le marché de vitesse en ouvrant rapidement à l’international», indique Pierre-Louis Lacoste, co-fondateur d’Ankorstore.

Ankorstore : les données clés

Fondateurs : Pierre-Louis Lacoste, Nicolas d’Audiffret, Nicolas Cohen et Mathieu Alengrin
Création : 2019
Siège social : Paris
Secteur : Retail
Activité : marketplace B2B pour faciliter les échanges entre les marques et les petits commerçants


Financement : 6 millions d’euros en décembre 2019 auprès de Global Founders Capital, Alven et Aglaé Ventures…

DECODE RETAIL : Vous êtes un acteur décideur du retail et de l’eCommerce ? Découvrez notre Club Retail et accédez aux informations clés pour votre business.
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
La startup Ankorstore lève 6 millions d’euros pour aider les petits commerçants à résister à Amazon
Comment Starburst Accelerator veut faire décoller les pépites du secteur aéronautique et spatial
Temasek et Trustbridge songent à mettre la main sur les activités de WeWork en Chine
[Made in Océan Indien] Qui est Talenteum, la startup mauricienne à impact social?
Les offres d’emploi de la semaine
WorkBoard lève 30 millions de dollars pour sa plateforme de gestion de projets en entreprise
[Made in Bretagne] Zoom sur l’écosystème digital breton en 2020
Share via
Copy link