ActualitéStartup du jourTech

La startup du jour: Mugen, pour contrôler à distance les charges utiles des drones

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Mugen cette start-up basée près de Bordeaux édite un logiciel de contrôle des objets connectés, en particulier des drones. Plus de détails avec Tristan Mehamli, co-fondateur et CEO de la start-up :

mugen3Frenchweb: Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up?

Tristan Mehamli: L’idée de départ était de contrôler son ordinateur avec son smartphone. Après réflexion, le concept a été étendu au contrôle des objets connectés en proposant des interfaces dédiées sur supports mobiles. La région Aquitaine est un des points névralgiques de l’aéronautique, les drones sont venus s’immiscer dans notre business plan lorsque l’on a identifié des problématiques pouvant être résolues par notre solution.

Tristan-Mehamli-PDG-Mugen
Tristan Mehamli, CEO de Mugen

A quel besoin répondez-vous ? Qui sont vos clients/prospects?

Le produit M2UV répond aux demandes répétées des dronistes (ce sont les concepteurs assembleurs de véhicules sans pilote) de pouvoir interagir facilement et rapidement avec la charge utile se trouvant sur le drone. Nos clients principaux sont les plateformistes-assembleurs qui conçoivent  les drones pour les opérateurs de drones.

Quel est votre modèle économique ? 

Le modèle de rémunération est inspiré du « freemium », un téléchargement libre avec des fonctionnalités gratuites et des services payants tels que : l’utilisation complète de la solution en exploitation qui est soumise à licence, le développement à façon de modules spécifiques, l’accès à des fonctionnalités en avant-première et bien sûr de la formation et de la maintenance.

A quelle concurrence faites vous face ?

Il n’existe pour le moment aucune autre entreprise fournissant ce service. La concurrence est indirecte puisque pour le moment chaque plateformiste-assembleur propose de son propre logiciel de contrôle fonctionnant avec son matériel.

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds ? Si oui auprès de qui, quand et combien ? Sinon, est-ce envisagé?

Mugen a effectué une première levée de fonds auprès d’Aquitaine Amorçage suite à une présentation le 8 juillet. La dotation s’élève à 80 000 euros. Nous attendons la finalisation de l’instruction de notre dossier auprès de BPI France et du Conseil Régional d’Aquitaine.

Bénéficiez-vous de soutiens particuliers? (investisseurs, incubateur…)

Nous sommes soutenus par la pépinière Bordeaux Unitec, le cluster AETOS (club d’entreprises aquitain dans le marché des drones), Aquitaine Développement Innovation et la région Aquitaine (qui nous a versé une subvention pour le démarrage de notre projet).

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Afin d’obtenir une subvention de la région, il a fallu immatriculer la société  en deux semaines afin de respecter les délais. Nous avons dû faire le tour de notre réseau pour finalement rencontrer un juriste qui nous a beaucoup aidé dans la rédaction des statuts de Mugen. Ensuite un bon contact à la CCI de Bordeaux a permis d’être enregistré juste à temps au registre du commerce pour que les fonds soient débloqués.

mugen-team
De gauche à droite : Nicolas Daguisé (co-fondateur et directeur), Arnaud Dutartre (Ingénieur R&D), Tristan Mehamli (co-fondateur et président), Victor Jarny (stagiaire commercial), Marine Julieron (stagiaire R&D) cédits: Mugen

Que faisiez-vous avant  de monter ce site?

Nous étions tous les deux ingénieurs logiciels chez VSG (maintenant propriété de FEI).

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Jean-Marc Grolleau, responsable du cluster AETOS, nous a vivement conseillé de nous intéresser au marché de la défense car notre solution logicielle pouvait intéresser de grands acteurs du secteur. Ce qui est le cas.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Elon Musk, pour sa vision et sa prise de risque dans la conquête de marchés émergents.

[tabs] [tab title= »Les données clés »]

Fondateurs : Nicolas Daguisé et Tristan Mehamli

Investisseurs : autofinancement

Date de création :  octobre 2013

Société basée à : Pessac (33)

[/tab] [/tabs]

photo de Une: De gauche à droite :  Marina Lapaquette (stagiaire communication), Arnaud Dutartre (Ingénieur R&D), Tristan Mehamli (Co-fondateur et Président), Marine Julieron (stagiaire ergonomie et cognitique), Nicolas Daguisé (Co-fondateur et Directeur) et Victor Jarny (stagiaire commercial) / crédit: Mugen

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This