A la uneTech

Le CSA pour contrôler Dailymotion et YouTube ?

BREVE – C’est dans un rapport de 55 pages remis à Jean-Marc Ayrault et Aurélie Filippetti, dont l’Express s’est procuré une copie, que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel propose une extension de son champ d’action aux géants internet de la vidéo en ligne. Premier d’entres eux : Dailymotion et YouTube, filiale de Google avec qui les rapports ont déjà été tendus récemment avec la ministre de la Culture sur le financement de la presse en ligne.

L’autorité administrative souhaite en effet mettre les deux acteurs à contribution pour le financement des oeuvres européennes, alors qu’elles proposent de plus en plus d’ouvrir des comptes « officiels » pour attirer les créateurs de contenus et les mettre en avant. L’objectif serait donc de faire évoluer la loi  « de façon à y intégrer les distributeurs de service au sens de la loi française » selon L’Express citant le rapport qui proposerait également d’intégrer les plateformes de ventes d’applications comme l’AppStore ou GooglePlay Store.

« Ces distributeurs seraient dans l’obligation de proposer les contenus d’éditeurs dans des conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires » selon le extraits rapportés par le magazine. Conséquence directe : elles seraient contraintes de proposer des offres de vidéos à la demande.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. LE Gvt veut absolument tuer internet et contrôler la population c’est dingue…

  2. frenchweb Mais stop quoi, il faut arrêter avec cette volonté excessive de tout contrôler.

Bouton retour en haut de la page
Le CSA pour contrôler Dailymotion et YouTube ?
Entre déconfinement et vacances d’été, comment redynamiser votre service client ?
Amazon, Apple, Alibaba… Quelles sont les marques les plus puissantes au monde?
Reconnaissance faciale
IA et données: le contrôleur européen veut interdire la surveillance de masse
SportEasy lève 5 millions d’euros auprès de Seventure Partners et MACIF
Sur quelles innovations repose l’Y-Brush qui promet un brossage des dents en 10 secondes?
Mark Zuckerberg estime que la réalité virtuelle permettra de construire «un avenir extraordinaire d’ici 5 à 10 ans»