A la uneAffaires publiquesMedia

Le CSA veut réguler les plateformes d’applications

Le CSA pourrait-il devenir le nouveau gendarme des boutiques d’applications en ligne ? C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Olivier Schrameck, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel, lors du dernier colloque NPA.

Le CSA souhaiterait ainsi intervenir dans les relations entre les magasins d’applications mobiles, détenus par les géants du web dont Apple et Google, et les éditeurs d’applications.

En somme, le conseil chercherait à limiter l’expulsion, discutable, de certains éditeurs d’applications, à l’image de la récente affaire AppGratis.

Partant du constat que les plateformes d’applications sont devenues un support majeur de création de contenus, le gendarme des médias souhaiterait donc se voir conférer des pouvoirs similaires à ceux qu’il exerce dans les relations entre les chaînes de télévision et les plateformes de distribution.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Il serait peut-être urgent de comprendre que dans le contexte numérique il manque surtout un nouveau rôle autour des bibliothèques personnelles (pas « cloud », références sur des profils) et séparation très claire des rôles :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
    (à moins que l’on préfère les deux ou trois monstres se mettant en place actuellement)
    Et pour le piratage, si quelque chose arrêter de tout faire à l’envers :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
    Mais enfin de toute évidence plus personne ne sait lire, trop d’amusement avec le viol du terme virtuel sans doute, époque trépanée s’il en est une.

Bouton retour en haut de la page
Le CSA veut réguler les plateformes d’applications
Comment Facebook veut surfer sur la popularité de l’audio, entre podcasts et « salons de conversations »
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
clubhouse
Clubhouse déjà valorisé à 4 milliards de dollars, un an après son lancement
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale
Pourquoi Facebook donne-t-il plus de pouvoirs à son conseil de surveillance?