A la uneEurope

Le meilleur de Nice: les bornes de recharge solaires, 4 étudiants à San Francisco, la start-up du mois…

[tabs]

[tab title= »Advansolar en phase finale de financement sur WiSEED »]

advansolarAprès avoir passé avec succès les phases préliminaires sur la plateforme d’investissement collaborative WiSEED, Advansolar enclenche la phase cruciale de la levée de fonds en ligne avec pour objectif d’obtenir les 400 000 euros d’investissements nécessaires pour poursuivre leur développement technique et commercial.

La start-up, qui conçoit des bornes de recharge solaires pour smartphones, vélos et voitures électriques, se positionne sur un marché en pleine croissance. Créée en 2010, l’entreprise a pu construire, grâce à une première levée de fonds de 200 000 euros en 2011, le premier SunPod Auto, un abri permettant de recharger 4 véhicules électriques grâce à l’énergie solaire.

Avec un chiffre d’affaires déjà réalisé de 700 000 euros et un portefeuille de clients constitué de grands comptes et d’institutionnels, Advansolar ambitionne de devenir le leader européen de la mobilité électrique solaire et un acteur majeur de la «Smart City».

Les habitants de la ville de Nice peuvent d’ores et déjà bénéficier des avantages de cette technologie, puisqu’une borne de recharge destinée aux petits appareils électroniques et couplée à un hotspot Wifi, le SunPod Nomad, a été installée à l’initiative de la Métropole Nice-Côte d’Azur en plein centre-ville le 30 juin.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Accélérateur Allianz, c’est parti ! »]
allianz-accelerateurLe «Summer Batch» de l’accélérateur Allianz a été officiellement lancé à l’occasion de l’inauguration, le 26 juin, de l’espace de travail de 500 mètres carrés créé par Allianz au sein du stade qui porte son nom à Nice.

Cette première promotion, installée au cœur du stade Allianz Riviera depuis le 4 juin, est constituée de cinq start-up : Mycoach FootLucieLabsVulogSynchronext etInvestwall dont les activités touchent aux domaines du Big data, du sport, des objets connectés, de la finance et de l’économie du partage.

Sélectionnées parmi plus de 50 candidats pour leur capacité à proposer une innovation de rupture dans le secteur de l’assurance, ces 5 entreprises vont bénéficier de financeurs et d’investisseurs de premier plan, dont Bpifrance et Idinvest Partners, et d’un accompagnement de 5 mois par un réseau d’experts et de mentors.

Allianz France, qui a placé l’innovation au coeur de son plan stratégique, compte ainsi s’inspirer de l’agilité et de la créativité propres à ces jeunes entreprises pour réinventer les métiers de l’assurance. Pour les entreprises hébergées au sein de l’accélérateur, c’est également l’occasion de nouer des partenariats avec l’une ou l’autre des entités du groupe ou de tester leur solution à l’international, grâce à la présence du groupe dans plus de 70 pays.

Sylvain Theveniaud, directeur de l’accélérateur Allianz, ambitionne d’accueillir deux promotions de 5 à 7 entreprises chaque année et de participer, grâce à la qualité de l’accompagnement proposé, à l’émergence des futurs champions du Big data et des objets connectés.
[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Retour du Silicon Valley Camp pour les étudiants de YES »]

silicon-valley-campLancé à l’initiative de la Young Entrepreneur School, le premier Silicon Valley Camp s’est déroulé du 24 au 30 mai dernier et a permis à 10 start-up françaises et 4 étudiants de YES de s’immerger dans l’écosystème entrepreneurial de la Silicon Valley.

Soutenu par le Cabinet Vaughan Avocats et Midi Capital, ce premier voyage d’une semaine est l’aboutissement d’un projet de 6 mois mené par les étudiants de YES, qui ont préparé le voyage aux côtés des start-up sélectionnées dès janvier dernier.

Mêlant voyage d’affaires et pédagogie, l’édition 2015 du Silicon Valley Camp a permis aux 10 start-up participantes d’obtenir des rendez-vous individuels avec clients, partenaires et investisseurs potentiels. Au programme, rendez-vous d’affaire donc, mais également visites d’entreprises, rencontres de professionnels et coaching avec les étudiants et les enseignants de l’école, le tout dans un esprit «Camp» propre à créer des relations privilégiées et durables entre les participants.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »La correspondante »]


sophie-gironiSophie Gironi :
« Directrice de la communication chez Gandi, professeur en stratégie et marketing Web, conférencière, chroniqueuse radio, membre actif de la communauté de coworkers des Satellites et organisatrice de différents événements pro, dont l’OCC Nice, je suis également photographe amateur.

La Côte d’Azur est un lieu de brassage culturel et économique, qui attire tout à la fois les touristes et les cerveaux en recherche d’une qualité de vie que notre région offre indéniablement. De ce brassage naissent de belles rencontres et de grandes idées, qui peinent parfois à émerger, malheureusement, dans un contexte économique relativement statique là où l’agilité et la réactivité sont primordiales. Mais les choses bougent, parce que les entrepreneurs niçois veulent faire de Nice un endroit où il fait bon travailler».

[/tab]

[/tabs]

correspondants-frenchweb

Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This