BusinessChiffres ClesData RoomEtudesInvestissementsLes levées de fonds

Le nombre d’investissements des Business Angels baisse de 20% au premier semestre 2017

Les investissements des Business Angels ont reculé au premier semestre 2017 par rapport à la même période l’an passé, selon le baromètre FIBAMY d’ISAI.

Le ticket moyen est de 582 000 euros

Ce recul est plus fort en nombre de levées de fonds, -20%, qu’en montant levé, -11%. Cela s’explique notamment par la hausse du ticket moyen. Il passe de 523 000 euros à 582 000 euros. Cette légère baisse des investissements effectués par les Business Angels pourrait s’expliquer par la place importante prise par la présidentielle en ce début d’année.

Il est à noter que les 3/4 des opérations ont été réalisées par le syndicat regroupant les «Serial Business Angels», les «Super Angels» et d’un autre côté les accélérateurs du type 50 partners et les fonds d’investissements.

L’évolution des investissements des Business Angels entre 2011 et 2017:

Montant total investi
Nombre total de levées de fonds

2017, année record pour la FrenchTech ?

Malgré cette baisse du nombre d’investissements réalisés par les Business Angels, la FrenchTech se porte bien, selon une étude publiée par CB Insights. Au premier semestre 2017, en France, il y a eu 355 opérations pour un total des investissements de 1,7 milliard d’euros. Le secteur Internet représente 62% des opérations au premier trimestre et 68% au second. Selon le cabinet d’étude américain, au total en 2017, la France pourrait enregistrer 716 investissements pour un montant total des levées de fonds de 3,5 milliards d’euros, soit une hausse de 40% par rapport à l’an passé. L’année 2016 avait déjà battu un record avec 508 opérations pour 2,1 milliards d’euros levés.

Malgré ces prévisions records, la France reste loin derrière le Royaume-Uni, leader européen en nombre de levées de fonds (511 opérations) et en montants investis (3,6 milliards d’euros).

**Méthodologie: Dans le cadre de la gestion de son fonds dédié «amorçage – post-amorçage» dans le secteur Internet, ISAI traque l’ensemble des levées de fonds «early stage» du secteur internet annoncées par les média faisant référence
(FrenchWeb, Journal du Net, CFNews, FusacqBuzz, Maddyness, ITespresso). Cette veille lui permet à la fois de vérifier sa couverture du secteur et d’identifier de nouvelles opportunités d’investissement.
Les éléments chiffrés reprennent ainsi depuis début 2011, l’ensemble des tours de table dont les «leaders» sont des Business Angels (personnes physiques ou holdings) et dont le montant levé est révélé et est inférieur à 1.5 million d’euros.
Le FIBAMY (French Internet Business Angel Money Yardstick) a ainsi été créé suite au PLF2013 et au mouvement des Pigeons pour obtenir un indicateur objectif de l’activité Business Angel dans le secteur internet en France.
Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This