BusinessInvestissementsLes contributeursLes Experts

La levée de fonds, c’est pas automatique

Par Antoine Veron, rédacteur pour my-business-plan.fr

La levée de fonds a bonne presse, et elle apparaît presque comme le Saint Graal aux yeux de certains entrepreneurs. On en viendrait presqu’à croire que levée de fonds est synonyme de succès, ou que ce dernier est inenvisageable sans avoir levé. Pourtant, les exemples d’échecs ne manquent pas; pourquoi? comment? Petit tour d’horizon des raisons pour lesquelles vous devriez hésiter avant de de vous y consacrer.

Avant toute chose, il faut garder à l’esprit que le processus menant à la levée de fonds (étude de marché, business plan, modélisation financière, rencontre avec les investisseurs…) est long et fastidieux, donc chronophage. Il se fait au détriment de votre projet, à court terme si vous réussissez, mais à plus long terme si votre activité en pâtit trop parce que vous n’aviez pas prévu le coup.

Antoine Veron est rédacteur pour le site my-business-plan.fr.

contributeur

Régulièrement, FrenchWeb ouvre ses colonnes à des experts pour partager leur expérience, et meilleures pratiques.Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.Nous ne diffusons pas de tribunes produites à des objectifs de RP, ou de SEO.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La levée de fonds, c’est pas automatique
Le premier moteur de recherche coréen rachète Wattpad pour 600 millions de dollars
Jeux vidéo: pourquoi l’UE condamne-t-elle Steam et cinq éditeurs à une amende de 7,8 millions d’euros?
États-Unis: les cyberattaques par rançongiciels vont croître en 2021
Avez-vous besoin d’une stratégie digitale?
Sis ID
FinTech: le Lyonnais Sis ID lève 5 millions d’euros pour lutter contre la fraude aux virements bancaires
L’inventeur du Web juge le projet visant à forcer Facebook et Google à rémunérer les médias « irréalisable »