Decode BusinessEuropeTV

Le plan de Sendinblue pour accélérer la digitalisation des PME

Interview avec Armand Thiberge, fondateur et CEO de Sendinblue

En 2018, seulement 11% des près de 3 millions de PME françaises indiquaient utiliser des outils numériques au quotidien, selon une étude de l’Afnic. 94% des entreprises interrogées affirmaient toutefois avoir intégré la nécessité de disposer d’une présence en ligne et considéraient cela comme utile pour leur activité. Au total, 68% des PME françaises estimaient nécessaire d’avoir une présence en ligne pour pour pouvoir présenter son activité, 49% pour être trouvé facilement, et 39% pour communiquer avec ses clients et prospects.

En 2017, un rapport Deloitte sur la digitalisation des PME françaises soulignait déjà leur retard en la matière. Dans l’optique de combler ce manque, Mounir Mahjoubi, alors secrétaire d’État au Numérique, lançait en octobre 2018 le portail France Num, une plateforme d’accompagnement pour la transition numérique des entreprises. Au menu: vidéos de bonnes pratiques, fiches de vulgarisation et guides à travers les aides financières auxquelles les dirigeants peuvent prétendre.

Du côté des start-up, d’autres acteurs agissent aussi en ce sens. C’est le cas notamment de Sendinblue, qui a procédé au début du mois à un repositionnement. Initialement axée sur l’email marketing, l’entreprise lancée en 2012 par Armand Thiberge s’est ouverte au sms en 2015, puis au marketing automation en 2017. Sendinblue lance désormais de nouveaux services marketing et vente destinés à accompagner les PME dans leur développement numérique: gestion de fichiers client (CRM), publicités Facebook, retargeting, live chat, et boîte de messagerie collaborative pour les équipes.

« Aujourd’hui, une entreprise sur huit vend sur internet, et sept consommateurs sur dix achètent sur internet. Donc on voit qu’il y a un décalage énorme. Certains en ont profité, typiquement Amazon », souligne Armand Thiberge. Celui-ci souhaite ainsi fournir des solutions numériques adaptées aux 50% des PME françaises qui n’ont toujours pas de stratégie digitale en 2019.

Après le rachat de son concurrent allemand Newsletter2Go en janvier 2019 et après presque 38 millions de dollars levés, Sendinblue se positionne aujourd’hui plus profondément sur un marché plus large que celui de l’emailing et fait face à des acteurs tels que Hubspot ou Mailchimp.

Plus de détails dans notre interview avec Armand Thiberge, fondateur et CEO de Sendinblue:

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Le plan de Sendinblue pour accélérer la digitalisation des PME
Pourquoi Orange s’entête-t-il avec son enceinte connectée Djingo ?
[FW 500] AssurTech: pourquoi Assur Connect part à la conquête des sportifs amateurs et de l’e-sport
Blossom Capital lève 185 millions de dollars pour rapprocher startups européennes et investisseurs US
Tencent et DST Global font main basse sur Qonto, la néobanque à destination des TPE et des travailleurs indépendants
Comment Starburst Accelerator veut faire décoller les pépites du secteur aéronautique et spatial
Le Decode de la semaine avec Marie-Christine Levet (Educapital) et Laurent Jolie (Lalilo)
Copy link